Home International Libye: mandat d’arrêt contre Saïf al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi

Libye: mandat d’arrêt contre Saïf al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi

Libye: mandat d'arrêt contre Saïf al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi
Libye: mandat d'arrêt contre Saïf al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi

Le groupe russe Wagner est l’un des groupes les plus controversés du monde des mercenaires. Le groupe détenu par Yevgeny Prigozhin, un homme d’affaires, aurait des liens étroits avec le président russe Vladimir Poutine. En 2020, un article de l’agence de presse financière ‘’Bloomberg’’ affirmait que le groupe Wagner, la société paramilitaire russe, avait rencontré le fils du dirigeant libyen déchu Mouammar KadhafiSaïf al-Islam Kadhafi et que des plans étaient en cours pour le porter au pouvoir. Ce vendredi, une enquête du groupe de presse britannique BBC a révélé des liens entre les activités obscures du groupe Wagner en Libye, des crimes de guerre commis contre des citoyens libyens, et un mandat d’arrêt libyen contre Saïf al-Islam Kadhafi.

Saïf al-Islam Kadhafi de nouveau recherché en Lybie

Depuis l’éviction du défunt dirigeant Kadhafi en 2011, deux sièges de pouvoir ont émergé en Libye : le général Haftar dans l’est de la Libye, soutenu principalement par l’Égypte et les Émirats arabes unis, et le GNA à Tripoli, qui bénéficie d’une reconnaissance onusienne et internationale. Des affrontements ont eu lieu entre les deux factions jusqu’au cessez-le-feu d’octobre 2020. Après la chute du ‘’guide libyen’’ de nombreux membres de sa famille ainsi que des notables de l’ancien régime avaient été pourchassés. C’est dans ces circonstances que le fils de Mouammar KadhafiSaïf al-islam considéré comme le dauphin en puissance a été recherché par les milices, arrêté et détenu pendant six ans.

Lire aussi:   Selena Gomez incite les Afro-Américains à se rendre au bureau de vote !

Mais bien que condamné à mort, le fils Kadhafi réussissait à sortir du pays et confiait il y a peu à la presse américaine son désir de « revenir à la politique ». Seulement, les procureurs libyens selon BBC ont établi et émis un mandat d’arrêt contre le politique. L’adjoint du parquet militaire libyen, le procureur Mohammed Gharouda, a émis le 5 août un mandat d’arrêt contre Saïf al-Islam Kadhafi. Le mandat d’arrêt fait référence à “l’affaire 114/2019” concernant « des meurtres commis par des mercenaires du groupe russe Wagner lors de l’offensive des forces de Khalifa Haftar sur Tripoli ».

Lire aussi:   Voici les smartphones sur lesquels Whatsapp ne va plus fonctionner

De fait depuis 2020, la presse avait révélé les liens entre le dauphin et le groupe militaire russe, Wagner. Le groupe Wagner a mené des activités de formation de troupes et de pilotage d’avions de guerre russes de type Sukhoi-22, pour les troupes du général Haftar. Et aurait également renforcé les contingents d’infanterie avec des mercenaires expérimentés de haut niveau. Mais surtout, selon Bloomberg, le groupe avec ses experts et autres conseillers, aurait établi au travers de nombreuses réunions, les bases pour permettre à Saïf al-islam de reprendre le contrôle du pays.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here