HomeInternationalL’Europe satisfaite de l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche

L’Europe satisfaite de l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche

L'Europe satisfaite de l'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche
L'Europe satisfaite de l'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche

L’investiture de Joe Biden ne suscite en Europe que des commentaires positifs. Il y a à la fois la satisfaction de voir arriver à la Maison Blanche un président prévisible et « normal » et la satisfaction aussi de voir partir son prédécesseur que les Européens honnissent.

Optimisme, soulagement mais aussi beaucoup d’espoir du côté des alliés de Washington. Au terme de quatre années de présidence Trump, l’Union européenne a salué l’investiture de Joe Biden comme une « nouvelle aube ». L’Union européenne a de nouveau « un ami à la Maison Blanche », a lancé Ursula von der Leyen devant le Parlement européen. « Les États-Unis sont de retour et l’UE est prête. » Un soulagement qui ne doit pas pour autant amener à se faire d’illusions, a estimé la présidente de la Commission européenne.

Les dirigeants européens ne boudent pas leur plaisir de voir enfin Donald Trump partir. Le plus franc est certainement le président allemand Frank-Walter Steinmeier. Il va jusqu’à exprimer son soulagement, un sentiment partagé par beaucoup en Allemagne selon lui – et en fait par la plupart des dirigeants européens. Il se réjouit de retrouver un partenaire indispensable pour relever les nombreux défis, pandémie, climat et sécurité.

Lire aussi:   PSG : Après les cheveux tendances, Neymar se rase complètement la tête ( Photo)

Maintenant que la page est enfin tournée tous sont sur la même longueur d’onde que le président du Conseil italien Giuseppe Conte qui se dit impatient de commencer à travailler avec Joe Biden.

Il faut dire que les dossiers à ouvrir sont nombreux, souligne le président du Conseil européen Charles Michel. Il propose un nouveau pacte aux États-Unis et il résume les priorités avancées par tous ici : le climat, la pandémie, la reconstruction économique et le commerce transatlantique, la paix et la sécurité et surtout la remise en place de la coopération et de l’ordre multilatéral mondial. 

Lire aussi:   Barça : Dembélé veut répondre à Messi sur le terrain

À Londres, le Premier ministre Boris Johnson s’est lui aussi dit impatient de collaborer avec le nouveau président américain.

Le reste du monde accueille Joe Biden

Le pape François a encouragé Joe Biden à favoriser « la réconciliation et la paix » aux États-Unis et entre les peuples, dans un message écrit en anglais. Le pape espère que Joe Biden, deuxième président catholique de l’histoire des États-Unis après John F. Kennedy, sera « guidé dans ses efforts pour favoriser la réconciliation et la paix aux États-Unis et entre les nations du monde, afin de faire avancer le bien commun universel ».

De son côté, Téhéran a salué « le départ du tyran Trump qui n’a apporté que des problèmes à son propre peuple et au reste du monde ». Le président Rohani juge qu’à présent la balle est dans le camp de Biden pour un éventuel retour de Washington à l’accord sur le nucléaire. Enfin pour le Kremlin, l’amélioration des relations entre Moscou et Washington dépendra de la volonté politique du président élu Joe Biden.

Lire aussi:   Covid de Donald Trump : les sorcières plaident coupable

« L’Amérique est de retour », s’est pour sa part exprimé sur Twitter le président sud-coréen Moon Jae-in, artisan du rapprochement en 2018 entre le leader nord-coréen Kim Jong Un et l’ex-président américain Donald Trump. La relation entre Séoul et Washington, deux capitales unies par une alliance militaire, a connu de grosses turbulences ces dernières années, M. Trump accusant la Corée du Sud de ne pas contribuer suffisamment à la présence militaire américaine sur son sol, et réclamant des milliards de dollars.