Home International Le bébé le plus prématuré du monde, qui n’avait aucune chance de...

Le bébé le plus prématuré du monde, qui n’avait aucune chance de survie, vient de fêter son premier anniversaire

Le bébé le plus prématuré du monde, qui n'avait aucune chance de survie, vient de fêter son premier anniversaire
Le bébé le plus prématuré du monde, qui n'avait aucune chance de survie, vient de fêter son premier anniversaire

Il pesait moins de 340 grammes à sa naissance, cinq mois avant le terme. 

Né cinq mois (131 jours) avant la date prévue, le petit Richard Scott William Hutchinson pesait moins de 340 grammes lors de sa venue au monde, le 5 juin 2020. Les médecins avaient recommandé à ses parents de se préparer au pire. L’enfant vient pourtant de déjouer toutes les probabilités en fêtant son premier anniversaire. Après l’avoir nommé «bébé le plus prématuré», le Guinness World Records vient donc d’ajouter un nouveau titre au palmarès du jeune Richard: bébé le plus prématuré à avoir survécu. Cet enfant a vu le jour dans un hôpital de Minneapolis, dans le Minnesota aux États-Unis, après que sa mère Beth Hutchinson a souffert de complications qui l’ont empêchée de mener sa grossesse à terme et ont provoqué l’accouchement. Il était si petit que ses parents pouvaient le tenir dans la paume de la main, rapporte CNN.

Lire aussi:   (COVID-19) Le dernier bilan des cas confirmés dans le monde en date du 5 mai

0% de chances de survie

«Quand [ses parents] Rick et Beth ont reçu des conseils sur ce à quoi ils devaient s’attendre avec un bébé né si prématurément, notre équipe de néonatologie leur a expliqué que les chances de survie étaient de 0%, a déclaré Stacy Kern, néonatologiste et médecin de Richard. Je savais que les premières semaines de la vie de Richard seraient très difficiles, mais je sentais que s’il pouvait dépasser ce stade, il survivrait.»

À cause de la pandémie de Covid, les parents de Richard ne pouvaient pas rester avec lui à l’hôpital pendant la nuit et les autres membres de la famille n’avaient pas le droit de lui rendre visite. Rick et Beth ont donc fait le trajet chaque jour depuis leur maison dans le comté voisin –environ une heure de route– jusqu’à Minneapolis. «On a fait en sorte d’être là pour le soutenir, a raconté Rick au Guinness World Records. Je pense que ça l’a aidé à s’en sortir parce qu’il savait qu’il pouvait compter sur nous.»

«Le jour où Richard est sorti de l’unité de soins intensifs néonatals a vraiment été un moment très spécial, se rappelle le Dr Kern. Je me souviens de l’avoir pris dans son berceau et de l’avoir tenu dans mes bras, les larmes aux yeux.» En décembre 2020, après plus de six mois passés à l’hôpital, le petit Richard a pu rentrer à la maison avec ses parents. «Je n’arrivais pas à croire que c’était le même petit garçon qui avait été si malade, dont j’avais peur qu’il ne survive pas. Le même petit garçon qui tenait dans la paume de ma main, avec la peau si translucide que je pouvais voir chaque côte et chaque vaisseau sanguin dans son petit corps. Je n’ai pas pu m’empêcher de le serrer dans mes bras et de lui dire à quel point j’étais fière de lui», a confié Stacy Kern.

Lire aussi:   Nigeria : une femme de 33 ans enterre son bébé vivant pour une histoire de paternité

Le 5 juin, le petit Richard a donc célébré son premier anniversaire, entouré de sa famille. «Ça ne semble pas réel, a déclaré Beth Hutchinson à propos du record détenu par son fils. On est encore surpris, mais on est heureux. C’est une manière pour nous de partager son histoire pour sensibiliser sur les naissances prématurées.»

Source: slate

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here