Home International La longue liste des juges « décapités » par l’État

La longue liste des juges « décapités » par l’État

La longue liste des juges
La longue liste des juges "décapités" par l'État

Soit, ils ont été rétrogradés, soit mutés ou mis au frigo ou en position d’indisponibilité. Leur seul tort : ils ont rendu des jugements défavorables à l’État.

De 2010 à 2020, une vingtaine de magistrats sénégalais ont été victimes de représailles de l’Exécutif.

Walf Quotidien dresse une liste non exhaustive de ces magistrats injustement sanctionnés pour insubordination.

Alioune Ndao, tout puissant procureur spécial de la Crei a été limogé en pleine audience puis muté à la Cour d’Appel de Dakar. Il a voulu poursuivre certains dignitaires de l’ancien régime dont la plupart ont été enrôlés par Macky Sall.

Lire aussi:   Akon a présenté sa ville à Macky Sall, et pense affronter Kanye West aux présidentielles

Fatou Habibatou Diallo, surnommée la dame de fer, mutée de la Chambres civile, commerciale, criminelle, sociale et administrative de la Cour suprême avait refusé de quitter son poste. Une suspension de ses fonctions s’en est suivie.

Cheikh Diakhoumpa a laissé des plumes dans son bras de fer avec le député Farba Ngom. Convoqué par le procureur, Farba Ngom avait refusé de déférer. Le procureur Diakhoumpa est entré dans une colère noire face à cette défiance du griot du Président Macky Sall. « Force restera à la loi », avait-il martelé. Mais, bizarrement, c’est le juge lui-même qui sera relevé de ses fonctions et affecté ailleurs.

Lire aussi:   Présélection Miss CI 2020 : Koné Benita Couronnée dans le Gontougo

Yaya Amadou Dia, qui avait boudé la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) lors du procès de Karim Wade, sera affecté à la Cour d’appel de Ziguinchor.

Le procureur Ousmane Diagne a été relevé de ses fonctions, au temps de l’ex-ministre de la Justice, Aminata Touré. Il avait refusé d’accorder le non-lieu total à Barthélémy Dias, dans l’affaire Ndiaga Diouf, demandé par la tutelle.

Le Doyen des juges d’instruction de Dakar en 2007, Mahawa Sémou Diouf, a été muté à la Cour de justice de l’Uemoa. Il avait refusé d’emprisonner feu Sidy Lamine Niasse, Alioune Tine, Aida Ndiongue et bien d’autres personnalités déclarées ennemies du pouvoir.

Lire aussi:   Coronavirus : 95% de la flotte aérienne africaine clouée au sol (Afraa)

Le parquetier Alioune Sarr a été affecté à Saint-Louis en représailles à son intransigeance dans l’affaire Aby Ndiaye, cette militante de l’Apr prise en flagrant délit pour vol de cartes nationale d’identité au commissariat de Mbour.

La dernière sanction est celle infligée au juge Ngor Diop. Il a été rétrogradé pour avoir refusé de libérer un marabout. De chef de juridiction, il devient simple conseiller à la Cour d’appel de Thiès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here