Home International La Haye : Blé Goudé crée la surprise en arrivant à son...

La Haye : Blé Goudé crée la surprise en arrivant à son procès à la CPI à vélo

La Haye : Blé Goudé crée la surprise en arrivant à son procès à la CPI à vélo
La Haye : Blé Goudé crée la surprise en arrivant à son procès à la CPI à vélo

C’est un Charles Blé Goudé, portant veste-cravate, qui s’est rendu à la CPI à vélo, ce le lundi 22 juin 2020, à La Haye. Une façon de réaffirmer sa liberté et montrer qu’il aborde son procès, sans pressions.

La Cour pénale internationale (CPI) tient, à partir de ce lundi, jusqu’ à mercredi des audiences pour examiner la demande d’un procès en appel formulée par la procureure Fatou Bensouda, suite à l’acquittement de crimes contre l’humanité de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de son ex-ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé.

Lire aussi:   Présidentielle au Togo : Jean-Pierre Fabre et Agbéyomé Kodjo, deux candidats d’une opposition divisée

Ce dernier est arrivé à vélo. « La Haye, 22 juin 2020, mon client, le ministre Charles Blé Goudé à enfourché son vélo pour se rendre à l’audience d’appel devant la CPI, en Homme plus libre que jamais », a tweeté, son avocat, Me Seri Zokou, qui a posté des photos de qualité douteuse ou qui ont été volontairement floutées.

Blé goudé vélo cpi

Fatou Bensouda a interjeté appel en septembre 2019 contre l’acquittement prononcé en janvier de cette même année. L’appel doit démontrer que la chambre de première instance a commis des erreurs de droit et de procédure qui ont abouti à l’acquittement pour tous les chefs d’accusation, des deux personnalités.

Lire aussi:   CPI, dernier jour des audiences : Blé Goudé a encore frappé

L’audience porte donc sur les observations des différentes parties sur l’appel du bureau de la procureure (fortement critiquée suite à plusieurs fiascos juidiciaires dans ce dossier)contre l’acquittement prononcé en faveur de l’ancien président de la République de Côte-d’Ivoire (2000-2011) et son ancien ministre.

« A la CPI, la Défense fait donc face à deux accusateurs : la représentante des victimes (qui n’est que celle d’une partie des victimes) et le procureur. La représentante dont les questions se rangent quasi-systématiquement derrière l’accusation. Cela est-il équitable ? », a dénoncé Séri Zokou.

Lire aussi:   Affaire Gbagbo tout se complique : la CPI rejette la demande de Me Altit

Gbagbo et Blé Goudé devraient être définitivement situés à l’issue de cette énième procédure.

Elvire Ahonon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here