Home International « La convocation des chefs d’Etats du G5 sahel par Emmanuel Macron...

« La convocation des chefs d’Etats du G5 sahel par Emmanuel Macron est irrespectueuse et insultante »

Macron-G5 Sahel: Selon Isaac Zida, « répondre à cette convocation équivaut à se passer des chaînes autour du cou et accepter de vivre de nouvelles décennies de domination néocolonialiste ».

L’ex Premier ministre burkinabé Yacouba Isaac Zida a jugé lundi « la convocation des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel par le président français Emmanuel Macron, irrespectueuse, insultante et diplomatiquement humiliante » dans une publication sur Facebook.

« La convocation des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel par Emmanuel Macron est injuste, inamicale, protocolairement et diplomatiquement humiliante et par dessus tout irrespectueuse et insultante à l’endroit des peuples des différents pays concernés », a réagi l’ex Premier ministre sur sa page Facebook.

Lire aussi:   Le président Ramaphosa condamne la recrudescence de fémicides en Afrique du Sud

Selon Isaac Zida, « répondre à cette convocation équivaut à se passer des chaînes autour du cou et accepter de vivre de nouvelles décennies de domination néocolonialiste ».

« Chers Présidents, je vous en conjure exigez au moins le respect de la forme qui sauve votre honneur et celui de vos peuples », a-t-il soutenu, ajoutant que « si la force Barkhane n’est pas nuisible elle est tout au moins inefficace ».

Pour M. Zida, « la sécurité de la région du Sahel ne peut être garantie par un système dont la télécommande se trouve à 6.000 kilomètres à l’Élysée », estimant qu’ »une seule force multinationale en collaboration avec les armées nationales le tout bien coordonné par un état-major conjoint est largement suffisant pour relever le défi sécuritaire dans la zone ».

Lire aussi:   RD Congo: retour le 11 mars de la dépouille de Tshisekedi

Cinq jours plutôt, Emmanuel Macron a, en marge du Sommet de l’OTAN à Watford en Angleterre, annoncé une rencontre avec les chefs d’Etats du G5 Sahel le 16 décembre 2019 à Pau, en France pour « rediscuter » des modalités d’interventions de l’Armée française au Sahel et « clarifier » leurs positions sur les sentiments anti-français en vogue dans leurs pays respectifs.

Alerte info

Source: Ici Abidjan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here