Home International Kamuina Nsapu: Les ex miliciens exigent le retrait de la plainte déposée...

Kamuina Nsapu: Les ex miliciens exigent le retrait de la plainte déposée contre Shadary à Kananga

Kamuina Nsapu: Les ex miliciens exigent le retrait de la plainte déposée contre Shadary à Kananga
Kamuina Nsapu: Les ex miliciens exigent le retrait de la plainte déposée contre Shadary à Kananga

Les anciens éléments de la milice Kamuina Nsapu ayant remis officiellement leurs armes au gouvernement , plaident pour la consolidation de la paix dans l’espace Kasaï.

Réagissant ce dimanche 23 août 2020, l’un des porte-paroles de cette milice a salué la mission de pacification et de réconciliation menée par l’ancien vice-Premier ministre en charge de l’intérieur Emmanuel Ramazani Shadary qui a permis à ce que « les deux camps en conflit puissent s’embrasser comme des frères », exprimant leurs préoccupations majeures à savoir la consolidation de la paix, le démantèlement total, « sans condition et sans délai » de tous ceux qui continuaient à poser des actes intolérables et inciviques contre les populations, « se faisant passer pour de Kamuina Nsapu alors qu’ils n’étaient que des brigands et des malfrats » .

Lire aussi:   La Fécafoot augmente son budget

« Nous sommes très reconnaissants envers Emmanuel Ramazani Shadary pour la paix construite chez nous au Kasaï pendant un moment douloureux. Aujourd’hui nous devrons continuer sur cet élan pour permettre le désenclavement de notre espace » a dit André Kande.

Il a, par la même occasion, mis en garde les groupes qui utilisent leur label pour initier des actions contre x ou y avec les objectifs masqués pendant cette période « où le chef de l’État tient à consolider la paix chèrement acquise » dans les cinq provinces du Kasaï.

Lire aussi:   Un pro-Ouattara à Hamed Bakayoko : « ne portez pas plainte, préparons la présidentielle »

« Notre combat ne va pas dans la direction de règlement des comptes. Ceux-là qui ont tué vont répondre un jour de leurs actes. Mais initiez les actions judiciaires pour tirer le profit d’argent ou derrière un partenariat international derrière les ex miliciens là nous n’acceptons pas . Notre chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi a une lourde tâche de consolider notre paix et poursuivre cet élan entamé depuis 2017 par Ramazani Shadary. Nous avons cessé la guerre pour honorer la République » a t-il martelé

Lire aussi:   Affaire Tiesco le Sultan : Molare retire sa plainte et menace les diffamateurs

Pour rappel, un collectif d’avocats a déposé une plainte à l’auditorat militaire de Kananga contre certaines personnalités du pays pour « les massacres » dans la commune de la Nganza.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here