Home International « Je ne suis pas triste, je suis en colère » : le discours poignant...

« Je ne suis pas triste, je suis en colère » : le discours poignant de la sœur de Jacob Blake

"Je ne suis pas triste, je suis en colère" : le discours poignant de la sœur de Jacob Blake

Le 23 août dernier, des policiers de Kenosha, dans le Wisconsin, tiraient à sept reprises dans le dos d’un homme noir, Jacob Blake. Des images choquantes qui ont fait le tour du monde et déclenché de nombreuses réactions : les joueurs de basket des Milwaukee Bucks ont boycotté des matchs de play-off et des rassemblements se sont organisés, souvent émaillés de violence. En réponse à la tension croissante, la famille de Jacob Blake a appelé au calme le 25 août.

Letetra Widman, une des sœurs de la victime, a eu des mots particulièrement marquants. “Je ne suis pas triste, je ne suis pas désolée, je suis en colère, je suis fatiguée. Je n’ai pas pleuré une seule fois. J’ai arrêté de pleurer il y a des années. Je regarde la police assassiner des gens qui me ressemblent depuis des années”, a-t-elle déclaré en citant entre autres Philando Castile et Mike Brown, tous deux tués par des policiers. Avant d’ajouter, “je ne veux pas de votre pitié, je veux du changement”.

Lire aussi:   Afrique du Sud : les violences domestiques en forte hausse

“I don’t want your pity… I want change.”

Jacob Blake’s sister Letetra Widman said she isn’t sorry or sad about her brother being shot by police. She is angry and tired. https://t.co/cvkfk7VzvB pic.twitter.com/3kbHo014jE— CNN (@CNN) August 26, 2020
Devant la presse, la mère de Jacob Blake, Julia Jackson, a fait référence aux manifestations parfois violentes qui ont lieu à Kenosha chaque nuit depuis dimanche. “Si Jacob savait ce qu’il se passe, la violence et la destruction, il serait très mécontent […] Nous avons besoin de guérir” a-t-elle indiqué très émue.
Jacob Blake’s mother Julia Jackson: ‘We really just need prayers. As I was riding through here through the city I noticed a lot of damage, it doesn’t reflect my son or my family… pic.twitter.com/re3oDQzO1f— NowThis (@nowthisnews) August 25, 2020
Hospitalisé dans un état grave
L’avocat Ben Crump, qui a pris en charge le dossier, a donné des nouvelles de Jacob Blake, toujours hospitalisé dans un état grave. “Le diagnostic médical pour le moment est qu’il est paralysé”. Les sept balles tirées par les policiers ont endommagé la moelle épinière, les reins, le foie et l’intestin de l’homme de 29 ans.
Alors qu’une enquête cherche à déterminer les raisons des coups de feu, deux policiers ont été mis en congé administratif. La famille de Jacob Blake a indiqué porter plainte.
Depuis les faits, des rassemblements ont été organisés dans plusieurs villes américaines, les milliers de participants réclament justice pour Jacob Blake. A Kenosha, la ville du drame, l’état d’urgence a été déclaré par le gouverneur du Wisconsin, Tony Evers. Il a également fait appel à un renforcement de la Garde nationale pour éviter les débordements.

Lire aussi:   Affaire Jacob Blake: Trump se rendra mardi à Kenosha

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here