HomeInternationalGhana : Présidentielle, escalade verbale entre Akufo-Addo et Mahama

Ghana : Présidentielle, escalade verbale entre Akufo-Addo et Mahama

Ghana : Présidentielle, escalade verbale entre Akufo-Addo et Mahama
Ghana : Présidentielle, escalade verbale entre Akufo-Addo et Mahama

L’ élection présidentielle ghanéenne de 2020, couplée avec les élections législatives, aura lieu le 7 décembre 2020. Le président sortant, Nana Akufo-Addo et son challenger John Dramani Mahama ne se font pas de cadeau durant ces campagnes électorales.

Nana Akufo-Addo et John Dramani Mahama, le ton monte, monte et monte

Nana Akufo-Addo est candidat à sa propre succession pour un second et dernier mandat à la tête de la République ghanéenne. Le président sortant aura cependant fort à faire face à son prédécesseur, John Dramani Mahamat, qui met tout en oeuvre pour revenir au pouvoir. Le Ghana étant connu pour ses vertus démocratiques, c’est surtout dans les mots que les candidats se livrent une bataille sans merci. Chacun tentant de déconstruire le programme de son adversaire.

Lire aussi:   Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings est décédé

À ce jeu, le président Dramani a attaqué celui qui l’a balayé du pouvoir quatre années plus tôt. « Ne vous laissez pas tromper par les mensonges. Ce gouvernement est le plus corrompu de notre histoire, et la présidence Nana Akufo-Addo a plus qu’institutionnalisé la corruption et le népotisme. Ce pays mérite mieux. Il est maintenant temps de changer », a lancé l’ancien président.

Réponse du berger à la bergère: le président Akufo-Addo ne s’est pas laissé compter. « Les Ghanéens n’ont pas la mémoire courte; ils sont perspicaces. Les mensonges ne peuvent pas aider mon adversaire à la présidence après l’échec de sa campagne », a répliqué le chef de l’État.

Lire aussi:   Bédié au Ghana : Nana Akufo-Addo et le Roi des Ashantis négocient pour Ouattara ?

Dans de nouveaux tweets, Akufo-Addo et Dramani Mahama se sont à nouveau soupesés. « Le Ghana ne peut pas se permettre de faire les choses à l’ancienne. La survie et le succès des générations actuelles et futures nécessitent un changement beaucoup plus urgent et, dans de nombreux cas, substantiel des relations économiques et sociales existantes », a répliqué l’opposant.

Avant que le président ne porte l’estocade à son challenger : « 11 jours de plus avant le jour du scrutin. Il est important de se rappeler que sous le gouvernement NPP, il y a une énorme réduction du chômage en raison de politiques délibérées de création d’emplois. Votez pour Akufo-Addo et la centrale nucléaire pour créer plus d’emplois. C’est pourquoi les Ghanéens ne peuvent pas faire confiance à l’ancien président Mahama. »

Lire aussi:   Donald Trump Pourrait Reprendre Sa Campagne Dès Samedi Avec Un Meeting En Floride

Cette présidentielle se tiendra alors que John Jerry Rawlings, le père de la démocratie ghanéenne, a tiré sa révérence.

source: afrique-sur7