Home International Exil d’Alpha Condé : deux pays proposés à l’étude

Exil d’Alpha Condé : deux pays proposés à l’étude

Exil d'Alpha Condé : deux pays proposés à l'étude
Exil d'Alpha Condé : deux pays proposés à l'étude

Selon le magazine Africa Intelligence (ex-Lettre du continent), plusieurs chefs d’Etat africains se sont concertés pour étudier le cas d’Alpha Condé, enlevé du pouvoir à Conakry par des militaires du Groupement des forces spéciales conduits par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya.

« Plusieurs chefs d’Etat s’inquiètent en effet du risque pour sa sécurité d’un maintien d’Alpha Condé dans le pays et plaident activement pour un départ rapide du président hors de Guinée », a déclaré le journal.

Quelques jours après l’avènement du Comité national du rassemblement et du développement (CNRD) dont le gouvernement est attendu, aucune information ne filtrait sur le lieu de détention du président déchu.

Lire aussi:   PSG : le duo Messi-Neymar, le rêve du Qatar confirmé

« Pour ce faire, deux options sont actuellement à l’étude. Brazzaville ou Paris ? La première se situe à un peu plus de 3 500 kilomètres de Conakry, à Brazzaville », souligne le journal.

« En effet, le président congolais Denis Sassou Nguesso Denis Sassou Nguesso qui n’a pas quitté la Suisse où il effectue une batterie d’examens médicaux, s’est entretenu ces derniers jours avec plusieurs de ses homologues ouest-africains », indique le journal.

Qui mentionne que le chef d’Etat congolais a indiqué à ses pairs, sa « pleine disponibilité » à accueillir Alpha Condé à Brazzaville, la capitale congolaise.

« Autre piste également à l’étude : la France. Cette solution a notamment été proposée par le président ivoirien Alassane Ouattara Alassane Ouattara », a mentionné le journal. Une information non confirmée aussi bien par les présidences congolaise qu’ivoirienne.

Lire aussi:   Coupe du monde U17: des lionceaux trop maladroits pour gagner

Une chose est certaine, la chute d’Alpha Condé semble désormais actée par les chefs d’Etat africains. En atteste le dernier communiqué de la Cedeao.

La Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest a “exhorté la transition (en Guinée) à présenter un chronogramme détaillant le calendrier, les réformes et actions prioritaires à entreprendre”.

En Guinée, pendant ce temps, l’on ignore où se trouve l’ancien président de la République. « Dans l’après-midi du 5 septembre, Alpha Condé, chemise ouverte, est installé à l’arrière d’un 4×4 blanc qui traverse Conakry », écrit Jeune Afrique.

Lire aussi:   Belgique : Le sultan d’Oman loue un luxueux hôtel entier pendant 2 mois

« Depuis, sa trace a été perdue et il n’est plus réapparu en public », indique le journal. De son côté, le nouvel homme fort de Conakry a déclaré que l’ancien chef d’Etat se portait bien et qu’il avait vu son médecin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here