Home International Éthiopie : l’ONU réclame la libération sans condition de ses collaborateurs

Éthiopie : l’ONU réclame la libération sans condition de ses collaborateurs

Éthiopie : l'ONU réclame la libération sans condition de ses collaborateurs
Éthiopie : l'ONU réclame la libération sans condition de ses collaborateurs

En Éthiopie, dix employés de l’ONU ont été arrêtés le 12 novembre. Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, réclame leur libération.

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a renouvelé mardi 16 novembre 2021 son appel à la libération immédiate des dix employés onusiens locaux. Ils sont détenus depuis quatre jours en Éthiopie.
A sa connaissance, ces personnels « sont détenus sans chef d’inculpation et aucune information précise n’a été fournie sur les raisons de leur arrestation », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Lire aussi:   Quel remède contre le coronavirus ? [Revue de presse]

Le personnel onusien accomplit pourtant « un travail critique et impartial » en Éthiopie, selon M. Guterres. Ce dernier a souligné l’obligation à respecter les privilèges et immunités du personnel des Nations Unies, tant international qu’éthiopien. Ces derniers et tout travailleur humanitaire doivent être protégés contre la détention arbitraire.

« Le conflit militaire n’apportera pas une paix et une stabilité durables en Éthiopie« , a-t-il poursuivi. Il exhorte les parties « à mettre fin aux hostilités et à donner la priorité au bien-être des civils ». Antonio Guterres juge qu’un « accès humanitaire sûr et sans entrave doit être rétabli de toute urgence ».
Pour lui, « les défis auxquels l’Éthiopie est confrontée ne peuvent être résolus que par un dialogue impliquant tous les Ethiopiens ».

Lire aussi:   États-Unis : Joe Biden menace de sanctionner les pays qui rejettent la communauté LGBTQI

Source : yeclo

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here