Home International Etats-Unis: Joe Biden offre 5 millions $ pour l’arrestation d’un général bissau-guinéen

Etats-Unis: Joe Biden offre 5 millions $ pour l’arrestation d’un général bissau-guinéen

Etats-Unis: Joe Biden offre 5 millions $ pour l’arrestation d’un général bissau-guinéen
Etats-Unis: Joe Biden offre 5 millions $ pour l’arrestation d’un général bissau-guinéen

L’ancien chef des forces armées de Guinée-Bissau, Antonio Indjai qui fait l’objet d’une interdiction de voyager des Nations Unies depuis mai 2012, en raison de sa participation au coup d’État d’avril 2012 dans son pays est recherché par Etats-UnisAntonio Indjai d’après Washington a dirigé une organisation criminelle qui a participé activement au trafic de drogue en Guinée-Bissau et dans la région pendant de nombreuses années, alors même qu’il était à la tête des Forces armées de Guinée-Bissau.

Le général est considéré comme l’une des figures de déstabilisation les plus puissantes de Guinée-Bissau, et qui opère librement dans toute l’Afrique de l’Ouest, utilisant « des produits illégaux pour corrompre et déstabiliser d’autres gouvernements étrangers et saper l’état de droit dans toute la région » d’après le département d’Etat américain. D’après l’acte d’accusation de janvier 2013, entre juin et novembre 2012, Indjai a accepté de recevoir et de stocker plusieurs tonnes de cocaïne.

Lire aussi:   Instagram: le Pape François réagit à la photo sexy d’une mannequin brésilienne

Soutien matériel à une organisation terroriste étrangère

La vente de la drogue lui a permis, lui et ses co-accusés d’acheter des armes, y compris des missiles anti-aériens, pour les FARC et ont établi une société en Guinée-Bissau pour mener à bien les transactions d’armes illicites. Indjai a été inculpé dans deux actes d’accusation, un acte d’accusation initial, déposé le 12 décembre 2012, et un autre de remplacement déposé le 8 janvier 2013. Les deux actes d’accusation ont été déposés dans le district sud de New York, accusant le général et cinq autres personnes.

Lire aussi:   Gambie: Human Rights Watch réclame des poursuites contre Yahya Jammeh

Ils sont entre autres accusés d’avoir fourni un soutien matériel à une organisation terroriste étrangère et de Complot en vue d’acquérir et de transférer des missiles antiaériens. D’après l’avis de recherche publié sur son site Internet jeudi, le Département d’État américain « offre une récompense jusqu’à 5 millions $ pour toute information menant à l’arrestation et/ou à la condamnation d’Antonio Indjai ».

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here