HomeInternationalÉtats-Unis: Doug Emhoff, un homme discret aux côtés de Kamala Harris

États-Unis: Doug Emhoff, un homme discret aux côtés de Kamala Harris

États-Unis: Doug Emhoff, un homme discret aux côtés de Kamala Harris
États-Unis: Doug Emhoff, un homme discret aux côtés de Kamala Harris

Première femme et première femme noire à ce poste, Kamala Harris entre dans l’Histoire américaine en devenant vice-présidente des États-Unis. À ses côtés, un homme discret qui ne veut surtout pas se mettre en avant : son mari, rencontré en 2013. L’avocat Doug Emhoff. Premier homme à se fondre dans le costume d’époux de Madame la vice-présidente.

Kamala Harris et son mari Doug Emhoff après avoir fait un don pour Toys for Tots à la caserne 1 de Washington DC, le 23 décembre 2020.

Sa phrase-fétiche ? « Oh, vous savez, je suis un mec comme un autre. » Doug Emhoff coche toutes les cases du type sympa qui n’en fait pas trop. 56 ans, père de deux enfants issus d’un premier mariage, avocat sans être une star du barreau, attaché aux libertés civiles mais loin de la politique, il s’est pris au jeu lorsque Kamala Harris est entrée en campagne. On l’a vu prendre la parole en meeting. Pas un mot plus haut que l’autre. À l’aise dans son costume de compagnon idéal, toujours prêt à soutenir sa femme et le tandem qu’elle va former avec Joe Biden.

Lire aussi:   Togo / Election des délégués généraux à l’UL : tout savoir sur le chronogramme et le dossier de candidature

« Ils ont tellement de choses à faire. Ils font face à des crises multiples. Le peuple américain les a choisis pour que ça change, pour qu’on s’en sorte. Et je vais tout faire pour les aider. »

Ne le prenez pas pour un conseiller politique. Surtout pas. Doug Emhoff rappelle à qui veut l’entendre qu’il a mis sa carrière entre parenthèses et qu’il n’est que le mari de la vice-présidente. Son épouse, en deux mots ? : « Elle a les pieds sur terre. On me demande tout le temps à quoi elle ressemble vraiment. Je suis obligé de répondre qu’elle est étonnamment normale. »

Lire aussi:   Procès en destitution de Donald Trump: 45 sénateurs républicains votent contre

Normale comme lui. En résumé Doug Emhoff devrait se fondre sans difficulté dans le rôle très protocolaire d’époux de la plus puissante femme des États-Unis.