Home International Elim Mondial 2022: le Maroc bloqué à Conakry, le match contre la...

Elim Mondial 2022: le Maroc bloqué à Conakry, le match contre la Guinée reporté

Elim Mondial 2022: le Maroc bloqué à Conakry, le match contre la Guinée reporté
Elim Mondial 2022: le Maroc bloqué à Conakry, le match contre la Guinée reporté

Après le coup d’Etat de militaires contre le président guinéen Alpha Condé, l’équipe des Lions de l’Atlas devrait rapidement être rapatriée.

La sélection du Maroc, à Conakry, où elle devait affronter la Guinée, lundi 6 septembre, en qualifications pour le Mondial 2022 de football, est « en sécurité », a indiqué dimanche un responsable marocain, après un coup d’Etat mené par des militaires en Guinée.

Les Lions de l’Atlas « sont en sécurité et se trouvent actuellement dans un hôtel un peu loin de la zone de tensions », a déclaré à l’AFP un responsable de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Mohamed Makrouf.

Lire aussi:   Paul Eric Kingué : « Je vais ramener monsieur Kamto dans la rue pour que les Camerounais sachent qui il est »

La rencontre qui devait opposer les équipes nationales du Maroc et de la Guinée a été reportée « afin d’assurer la sécurité et la sûreté des joueurs et de protéger tous les officiels du match », a précisé en fin d’après-midi la Confédération africaine de football (CAF), dans un communiqué cité par l’agence de presse marocaine MAP.

La reprogrammation du match sera communiqué « ultérieurement ».

Fermeture de toutes les frontières

« Les responsables marocains travaillent pour faire évacuer l’équipe aujourd’hui. Un avion est déjà à l’aéroport pour l’opération », a fait savoir Mohamed Makrouf.

Lire aussi:   People : Depuis le balcon d’un hôtel en Côte d’Ivoire, Fally Ipupa rassure ses fans   

Des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé, dimanche, avoir capturé le chef de l’Etat Alpha Condé, pris le contrôle de Conakry et « dissous » les institutions.

Aucun mort n’avait été rapporté dimanche durant ce coup de force, malgré les crépitements intenses d’armes automatiques entendus dans la matinée dans la capitale.

Le chef des forces spéciales, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, a annoncé la fermeture des frontières terrestres et aériennes de ce pays d’Afrique de l’Ouest plongé depuis des mois dans une grave crise économique et politique.

Lire aussi:   Présidentielle au Niger: la Cour constitutionnelle confirme Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane pour le 2e tour

Le Monde

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here