HomeInternationalÉlections aux USA : le vice-président Pence aurait lâché Trump

Élections aux USA : le vice-président Pence aurait lâché Trump

Élections aux USA : le vice-président Pence aurait lâché Trump
Élections aux USA : le vice-président Pence aurait lâché Trump

Une décision qui fera date. En effet, il y a quelques jours, les avocats représentants l’élu Louie Gohmert, du Texas, et 11 autres députés américains ont confirmé que Mike Pence, le vice-président américain, avait tout simplement rejeté leur invitation à déposer une plainte en vue de faire changer le cours des dernières élections.

Gohmert et plusieurs députés ont déposé plainte ce lundi, afin d’affirmer que le vice-président américain a pris la liberté de déterminer de lui-même quels seront les élus du Congrès qui pourront voter au moment de la certification des résultats électoraux de la dernière présidentielle. Cette demande ainsi à ce que la justice ordonne un nouveau vote de certification avec, cette fois-ci, uniquement des élus républicains.

Lire aussi:   Donald Trump persiste: «J'ai gagné cette élection»

Mike Pence lâche Donald Trump dans une décision inédite

Mardi, les plaignants ont confirmé avoir demandé à Mike Pence de se joindre à eux afin d’apporter du poids à leur demande. Une proposition finalement refusée par ce dernier. Une information plus tard confirmée par les avocats de Gohmert, qui ont expliqué que le vice-président n’a jamais accepté de rejoindre cette bataille. Une décision prise par Mike Pence en personne, qui marque un véritable tournant.

Lire aussi:   Présidentielle aux États-Unis : la remontada de Donald Trump

Biden, confirmé le 6 janvier

Proche de Donald Trump, fervent soutien de ce dernier, Mike Pence opte pour une cassure avec le pensionnaire de la Maison-Blanche. De même, ce dernier participera par vidéoconférence à l’officialisation par le Congrès de la victoire du président élu Joe Biden. Discret, le vice-président n’a pas beaucoup réagi aux derniers résultats ni même aux tentatives répétées de Donald Trump, de faire changer le cours des élections.