Home International Droits des enfants : en Zambie, une vidéo pour réclamer un environnement...

Droits des enfants : en Zambie, une vidéo pour réclamer un environnement sain

Droits des enfants : en Zambie, une vidéo pour réclamer un environnement sain
Droits des enfants : en Zambie, une vidéo pour réclamer un environnement sain

Des enfants de la ville zambienne de Kabwe au nord du pays appellent via une vidéo les autorités à dépolluer leur environnement. La réalité les y oblige.

Grâce à l’exploitation de ses mines de plomb et de zinc, Kabwe à 140 km au nord de Lusaka, la capitale est resté célèbre depuis l‘époque précoloniale. Si l’activité minière a contribué au développement de la localité, elle est beacoup plus préjudiciable pour les quelque 118 000 habitants souvent à la merci du saturnisme et bien d’autres maladies imputables à la pollution au plomb et au zinc.

Lire aussi:   La Côte d’Ivoire accepte d’organiser la CAN 2023 avec deux ans de retard

Et parmi les victimes, les enfants sont les plus vulnérables, surtout au quartier Katongo. Ces derniers ont produit et diffusé sur le net une vidéo dans laquelle ils demandent aux autorités de renforcer les mesures de dépollution de la ville.

Le document sera diffusé toute la semaine dans les écoles et dans les chaînes de télévision. L’activité s’inscrit dans le cadre du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant qui sera célébré le 20 novembre prochain. D’après le texte, le droit à un environnement sain figure parmi les droits fondamentaux de l’enfant.

Lire aussi:   Un pilote nigérian, premier Africain à avoir fait le tour du monde en solo

De leur côté, les autorités dont Elizabeth Njovu, d’Environnement Africa, ont réaffirmé l’engagement du gouvernement à traiter le problème par le biais du projet financé par la Banque mondiale (Projet de réhabilitation et d’amélioration des mines et de l’environnement en Zambie).

Source : africanews.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook