Home International Doing Business : le Cameroun veut s’inspirer de l’expérience du Togo

Doing Business : le Cameroun veut s’inspirer de l’expérience du Togo

Doing Business : le Cameroun veut s’inspirer de l’expérience du Togo
Doing Business : le Cameroun veut s’inspirer de l’expérience du Togo

Il y a quelques semaines, le Togo a fait un bond très spectaculaire dans le classement Doing Business. 3e pays le plus réformateur au monde, le classement du Togo inspire plus d’un.

Le Cameroun annonce qu’il veut s’inspirer de l’expérience togolaise en vue de faire des améliorations. C’est ce qu’on retient du communiqué du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) suite à des analyses comparatives de ses performances Doing Business avec celles des autres pays de la zone franc.

« D’une manière générale, la mise en œuvre des réformes Doing Business doit aboutir à la réduction des procédures, délais et coûts dans les domaines : création d’entreprise ; obtention d’un permis de construire ; raccordement à l’électricité ; transfert de propriété ; obtention de prêts ; protection des investisseurs minoritaires ; paiement des taxes et impôts ; commerce transfrontalier ; exécution des contrats ; et règlement de l’insolvabilité », écrit le Gicam.

Outre le Togo, la Côte d’Ivoire, 110ème dans le classement mondial constitue aussi une source d’inspiration.

Rappelons qu’en 2019, le Cameroun a occupé une place peu honorable dans le classement Doing Business. Le pays est classé 167e sur 190. Dans la zone franc (ZF), le pays est classé à la 9e place sur 15 pays. Le Togo (97e mondial et 1er dans la ZF) et la Côte d’Ivoire (110e mondial et 2e dans la ZF).

Lire aussi:   Santé : ce médicament peut-il vraiment guérir du Sida ?

« Le Cameroun qui aspire à l’émergence, ne saurait se complaire de la situation actuelle de son classement Doing Business, crucial indicateur observé par les investisseurs (notamment ceux situés à l’étranger). Dans cette perspective, le Gicam appelle à la mobilisation de tous les acteurs et notamment les administrations publiques à un sursaut d’orgueil patriotique afin que le classement Doing Business de notre pays soit amélioré significativement en 2020 », peut-on lire dans le communiqué du Gicam.

Lire aussi:   Sommet de l'UA: les réformes pour l'autofinancement abordées

Source : l-frii.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook