HomeInternationalDisparition de Soumaïla Cissé : « Il prédisait sa mort prochaine après...

Disparition de Soumaïla Cissé : « Il prédisait sa mort prochaine après que je l’ai rencontré » (Souleymane Ndéné Ndiaye)

Disparition de Soumaïla Cissé : « Il prédisait sa mort prochaine après que je l'ai rencontré » (Souleymane Ndéné Ndiaye)
Disparition de Soumaïla Cissé : « Il prédisait sa mort prochaine après que je l'ai rencontré » (Souleymane Ndéné Ndiaye)

C’est un récit glaçant que l’ancien Premier ministre sous Abdoulaye Wade a livré sur l’opposant malien, Soumaïla Cissé, rappelé à Dieu ce 25 décembre. 

« C’est une triste nouvelle pour moi et pour tous ses amis. Soumaïla m’a appelé il y a quelques jours pour me dire qu’il devait voyager par Air Sénégal pour la France pour aller faire son check-up. Je n’ai pas eu de ses nouvelles depuis et ce matin j’ai reçu un appel en absence d’un ami de Kaolack que j’ai immédiatement rappelé à mon réveil qui m’a appris la mauvaise nouvelle et après cela je me suis rabattu sur mon compte whatsapp et j’ai trouvé le message de sa veuve ainsi que celui du président Macky Sall et bien entendu aussi, un message de mon ami, Seydou Sy Sall parce que tous connaissait mes relations avec Soumaïla. Donc j’ai immédiatement appelé sa veuve qui m’a confirmé effectivement la nouvelle en m’indiquant que Soumaïla est décédé des suites de la Covid-19, à l’hôpital américain de Neuilly où il était hospitalisé depuis 3 semaines. »  Joint par Dakaractu, le libéral ne manque pas d’ailleurs de revenir sur les derniers rapports avec le défunt homme politique malien et son ultime séjour à Dakar.

Lire aussi:   Coronavirus : Une étudiante camerounaise en Chine évoque ses inquiétudes à propos du virus

« C’est vraiment une triste et surprenante nouvelle, car il y’a à peu près un mois et demi, Soumaïla a séjourné à Dakar, pendant quelques jours, on s’est vu plusieurs fois et comme vous savez sa femme est une sénégalaise qui parle bien le Wolof donc pendant toute la période durant laquelle il était entre les mains de ses ravisseurs, je suis resté en contact avec son épouse et vraiment le président Macky Sall aussi, a bien soutenu sa famille et c’est depuis cette période que j’ai commencé a avoir des relations de proximité avec sa famille, sa femme ses enfants dont l’un est à Dakar et y travaille », a expliqué le secrétaire général de l`Union nationale pour le peuple (UNP) . Souleymane Ndéné Ndiaye a, notamment, rappelé les rapports et services du défunt au niveau continental, notamment en tant que président de la commission de l’Uemoa durant la présidence d’Abdoulaye Wade.

« C’est une grosse perte pour toute l’Afrique, en particulier pour le Mali et l’Uemoa dont il a été le président de la commission pendant 8 bonnes années à l’initiative du président Abdoulaye Wade qui l’avait fait nommer président de la commission en remplacement d’un sénégalais d’ailleurs et tout cela pour essayer de ramener la paix au Mali parce que, compte tenu de sa dimension, le président Wade avait estimé qu’il fallait éloigner Soumaïla du Mali pour permettre à Amadou Toumani Touré (ATT) de pouvoir gouverner sans beaucoup de problème. Donc il lui a trouvé une planque en tant que président de la commission de l’Uemoa, et c’est ainsi que ATT a pu dérouler son premier et deuxième mandat presque jusqu’à son terme avant la survenance du coup d’État qui a installé le Mali dans une période d’instabilité un moment », a soutenu l’ancien Premier ministre. 

Lire aussi:   Une jeune femme enceinte abattue tenant son fils de 2 ans en main

Pour Souleymane Ndéné Ndiaye, Soumaïla s’est toujours préparé à sa mort car il évoquait à chaque fois le sujet dans ses récents rapports avec lui.

« Vraiment Soumaïla prédisait sa mort prochaine après que je l’ai rencontré il y’a 2 mois à peu près, mais nous tous nous venons de Dieu et nous irons vers Dieu, un jour proche ou lointain, on ne sait pas trop, nous avons nos agendas mais Dieu aussi a le sien propre. Tout le monde voyait Soumaïla comme prochain président du Mali, mais Dieu en a décidé autrement, c’est ainsi la vie, il ne nous reste plus qu’à prier pour le repos paisible de son âme au paradis aux côtés de ses parents. »

Lire aussi:   Cameroun : un homme frôle la mort en plein ébats sexuels à Yaoundé

L’ancien Pm a, auparavant, présenté ses condoléances les plus sincères a sa famille biologique, à sa veuve, à ses enfants, à ses parents, ses sœurs, ses frères, à tout le peuple frère du mali, à toute l’Afrique, à tous les pays de l’Uemoa.

« C’est une grosse perte pour notre sous région et pour l’Afrique tout entière parce que Soumaïla, sa dimension et ses relations dépassaient même l’Afrique. Je l’ai rencontré dans tous les continents du monde, sa disparition brutale, vraiment, nous afflige et il ne nous reste qu’à souhaiter que le paradis Firdaws soit sa demeure éternelle », a-t-il conclu…