Home International Dieudonné Essomba : « Ceux qui continuent à provoquer les Communautés n’en retireraient que...

Dieudonné Essomba : « Ceux qui continuent à provoquer les Communautés n’en retireraient que la douleur d’un bras cassé »

Dieudonné Essomba : « Ceux qui continuent à provoquer les Communautés n’en retireraient que la douleur d’un bras cassé »
Dieudonné Essomba : « Ceux qui continuent à provoquer les Communautés n’en retireraient que la douleur d’un bras cassé »

Sur sa page Facebook ce 6 novembre, Dieudonné Essomba s’en prend durement à ceux qui créent la confusion entre l’atmosphère d’internet et la réalité concrète.

Dieudonné Essomba : « Ceux qui continuent à provoquer les Communautés n’en retireraient que la douleur d’un bras cassé »
Dieudonné Essomba (c) Droits réservés

Selon l’économiste, des individus se livrent au libertinage devant leur smartphone car plus de retenue envers que ce soit : « Certains individus se méprennent profondément sur la réalité camerounaise. Puisqu’ils peuvent aboyer derrière la sécurité du clavier, dire n’importe quoi à n’importe qui, prononcer des fatwas ou appeler à boycotter de telle entreprises, ils ont fini par croire que ces rodomontades peuvent avoir cours dans la réalité », déclare-t-il.

Lire aussi:   Ballon d’Or 2019 : la mère de Cristiano Ronaldo suscite la polémique

De ce fait, Dieudonné Essomba prévient ces internautes du sort qui leur est réservé e commettant de tels actes : « Il est important de leur rappeler que la réalité se caractérise par des faits bien connus : quelqu’un peut te donner un violent coup de poing sur le ventre rebondi, et tu défèques à l’instant en appelant ta mère au secours ! », fulmine l’habitué des médias.

D’ailleurs, « Ceux qui, de manière répétée, continuent à provoquer les Communautés dans une perspective tribale doivent comprendre une chose : loin de conquérir le pouvoir d’Etat qui est leur obsession, ils n’en retireraient que la douleur lancinante d’un bras cassé, d’une contusion profonde ou d’un traumatisme crânien », a-t-il conclu son propos.

Lire aussi:   Arafat DJ : une vie de succès … et d’excès

Source : Lebledparle.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook