Home International Deuil: un journaliste de RFI décédé

Deuil: un journaliste de RFI décédé

Deuil: un journaliste de RFI décédé
Deuil: un journaliste de RFI décédé

Notre confrère Stanislas Ndayishimiye est décédé. Né en 1962, dans le centre du Burundi, il vivait en France depuis 28 ans. Il était devenu l’une des voix de RFI.

Stanislas Ndayishimiye a toujours eu la passion du journalisme. Après avoir obtenu une licence de géographie à Bujumbura, il intègre la Radio nationale burundaise jusqu’à en devenir l’un des rédacteurs en chef.

Mais sa vie bascule en 1993. La situation politique d’abord tendue devient chaotique. Les massacres intercommunautaires se multiplient. Le pays sombre dans la guerre civile. Stanislas doit se cacher, mais parvient grâce à un réseau de solidarité à  se rendre en France. Il demande l’asile et l’obtient. Il a 31 ans.

Lire aussi:   Etats-Unis: Joe Biden cible de commentaires moqueurs

Les «signatures» de Stanislas Ndayishimiye sur l’antenne de RFI

Une des voix de RFI

Travailleur, Stanislas était un journaliste sérieux. Devenant l’une des voix de RFI, il multipliait les reportages. On se souvient encore de l’une de ses dernières enquêtes sur la filière cacao, en Côte d’Ivoire.

Marié en France, devenu père de famille, il refuse de retourner au Burundi. Mais depuis quelque temps, il y songeait de plus en plus, expliquant qu’il voulait que ses deux jeunes enfants connaissent leur pays d’origine.

Lire aussi:   Pasteur Denis Lessie prophétise : « Kabila va revenir au pouvoir »

Tous les reportages, analyses et entretiens réalisés par Stanislas Ndayishimiye sur RFI sont consultables sur ce lien.

 

RFI

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here