Home International D’après Donald Trump le jeune suspect de Kenosha aurait agi en légitime...

D’après Donald Trump le jeune suspect de Kenosha aurait agi en légitime défense

D'après Donald Trump le jeune suspect de Kenosha aurait agi en légitime défense
D'après Donald Trump le jeune suspect de Kenosha aurait agi en légitime défense

Le président américain s’est porté à la défense de Kyle Rittenhouse, un jeune partisan républicain arrêté et inculpé pour avoir tué dans la nuit du 26 août deux manifestants à Kenosha, dans le Wisconsin, et en avoir blessé un troisième avec un fusil semi-automatique.

Interrogé lundi en conférence de presse à la Maison-Blanche, à savoir s’il condamnait la fusillade survenue à Kenosha, Donald Trump a suggéré que l’adolescent âgé de 17 ans avait agi en légitime défense et qu’il avait été très violemment attaqué par des manifestants.

Lire aussi:   « Convergences de vues » entre Alger et Brazzaville (communiqué)

C’était une situation intéressante, a-t-il déclaré. Vous avez vu la même cassette que moi. Et c’est quelque chose qui fait l’objet d’une enquête et que nous examinons en ce moment même. Mais je suppose qu’il avait de très gros problèmes. Il aurait probablement été tué, mais l’enquête est en cours.

La ville de Kenosha connaît des émeutes raciales depuis qu’un Afro-Américain de 29 ans, Jacob Blake, a été grièvement blessé par la police le 23 août. Des tensions qui s’ajoutent au vaste mouvement Black Lives Matter, né il y a trois mois après la mort d’un autre Afro-Américain, George Floyd, sous le genou d’un policier blanc.

Lire aussi:   France : A la veille de son retour en Côte d’Ivoire, Gon reçoit l’ambassadeur Maurice Bandama à Paris

Trump ne rencontrera pas la famille de Jacob Blake

Donald Trump compte se rendre aujourd’hui à Kenosha, contre la volonté du gouverneur démocrate du Wisconsin. Le président n’a pas prévu de rencontrer la famille de Jacob Blake, a indiqué lundi la porte-parole de la Maison-Blanche.

À l’heure actuelle, le programme [du président américain] est de rencontrer les forces de l’ordre locales, des propriétaires de commerces, et il examinera les dégâts, a dit Kayleigh McEnany à la presse.

Lire aussi:   Des milliers de femmes manifestent contre Trump aux Etats-Unis

La Maison-Blanche a pris contact d’un côté avec le pasteur et de l’autre directement avec la famille de Jacob Blake, a-t-elle ajouté.

Le président américain a expliqué pour sa part avoir parlé au pasteur de la famille, un homme merveilleux, selon lui, mais pas directement avec les proches de Jacob Blake, car ils voulaient qu’il y ait un avocat.

Je ne pensais pas que c’était adéquat, a-t-il ajouté, ouvrant cependant la porte à une discussion directe avec la famille à l’avenir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here