HomeInternationalCoup d’état au Mali : »Ce n’est pas notre problème, chacun se...

Coup d’état au Mali : »Ce n’est pas notre problème, chacun se bat pour ses intérêts »(journaliste)

Coup d'état au Mali : ''Ce n'est pas notre problème, chacun se bat pour ses intérêts
Coup d'état au Mali : ''Ce n'est pas notre problème, chacun se bat pour ses intérêts"(journaliste)

L’on en sait un peu plus sur le sort réservé aux deux tenants de l’exécutif au Mali, quelques heures après leur déportation au camp de Kati par les militaires. Ce Mardi 25 Mai, Assimi Goïta, vice-président de la transition et chef de file des mutins qui ont renversé l’ex président, Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé la destitution des deux »otages » pour »préserver la charte de la transition et défendre la république ».

Loin des agitations politiques, la population continue de vaquer sereinement à ses occupations dans les rues de Bamako. C’est le témoignage que nous rendait en début d’après-midi ce Mardi, Adama Coulibaly, journaliste et patron du groupe de presse Global Media, qui nous décrivait la situation sur place dans la capitale Malienne. « Ce n’est pas notre problème. On cherche notre gagne-pain…Personnellement, tant qu’on ne m’empêche pas d’aller au travail, cela ne me concerne pas. Tout se passe entre eux ». 

Lire aussi:   Mali: le chef de l'opposition Soumaïla Cissé, enlevé il y a 5 mois, a pu remettre des lettres à sa famille

Dégoûté par les agissements de la classe politique, il s’agace : »En quoi l’absence d’un militaire dans un gouvernement peut changer quelque chose dans ce pays ? Chacun se bat pour ses intérêts… ». Visiblement, les secousses au sommet de l’état ne perturbent rien les activités des populations, familières des rebondissements politico-militaires depuis la chute d’Amadou Toumani Touré en 2012.

Raoul Mobio