Home International Coronavirus Madagascar : Le personnel soignant exige à Rajoelina « des solutions...

Coronavirus Madagascar : Le personnel soignant exige à Rajoelina « des solutions efficaces » et désavoue son médicament qui ne soigne pas

Coronavirus Madagascar : Le personnel soignant exige à Rajoelina « des solutions efficaces » et désavoue son médicament qui ne soigne pas
Coronavirus Madagascar : Le personnel soignant exige à Rajoelina « des solutions efficaces » et désavoue son médicament qui ne soigne pas

A Madagascar, le personnel soignant menace d’entrer en grève, si le Président Andry Rajoelina ne trouve pas de « solutions efficaces » contre le coronavirus (Covid-19), alors que celui-ci mène une politique propagandiste en faveur d’un médicament qui ne montre pas ses effets.

« Les paramédicaux haussent le ton. Ils annoncent la tenue d’un mouvement en vue d’alerter les autorités sur la nécessité de « protéger la vie de tout le personnel soignant et de trouver des solutions efficaces pour battre l’ennemi commun qu’est la Covid-19 ». Dénonçant l’insuffisance des moyens de protection ayant conduit à la contamination de leurs pairs ainsi que le partage inéquitable des primes, ils revendiquent, entre autres, « la formation du personnel soignant, des équipements de protection individuelle ».

Lire aussi:   Sanctions des États-Unis contre la CPI : pourquoi Trump doit aller plus loin

« Ils souhaitent également être mieux motivés dans l’exercice de leurs fonctions », annonce une note d’information reprise par le site malgache 2424.mg, le mardi 9 juin 2020. « Le mouvement, auquel le syndicat des infirmiers et des sage-femmes de Madagascar et l’association des paramédicaux de Madagascar invitent l’ensemble du personnel médical, se tiendra ce vendredi 12 juin. Pour Antananarivo, les participants sont invités à se rendre dans l’enceinte de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona », précisent les initiateurs.

Lire aussi:   Burkina : le couvre feu prorogé au 2 juillet 2020, les précisions

Dans les autres régions, « des endroits ont déjà été prévus pour accueillir le mouvement », précisent les organisateurs.Dans une lettre adressée au Premier ministre pour l’informer du mouvement, les initiateurs précisent qu’il ne s’agit « pas d’une grève ». « Ceux qui sont de service dans le cadre de la situation d’urgence sanitaire continueront de travailler », soulignent-ils.

Ce mouvement sonne comme un désaveu cinglant pour Andry Rajoelina qui a annoncé le 20 avril, avoir trouvé un remède contre le coronavirus, précisant que celui-ci était à titre préventif et curatif. Seulement voilà, depuis cette date, alors que la population s’arrache la boisson censée guérir et banalise le virus, les cas ne font qu’exploser.

Lire aussi:   Togo : les hauts fonctionnaires de l’Etat bientôt assujettis à l’obligation de déclaration des biens et avoirs

Au 9 juin, au moment où le personnel lançait son préavis, Madagascar comptait 1 138 cas confirmés de Covid-19, neuf décès et 274 guéris. Soit un taux de guérison en dessous de 25%, l’un des plus faibles du continent, pour un pays qui prétend avoir trouvé le médicament et qui impose celui-ci comme protocole sanitaire principal.

Elvire Ahonon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here