Home International Coronavirus : l’évolution du virus en Afrique

Coronavirus : l’évolution du virus en Afrique

Coronavirus : l'évolution du virus en Afrique
Coronavirus : l'évolution du virus en Afrique

Le nouveau coronavirus poursuit sa progression en Afrique avec son lot de nouvelles contaminations, de nouvelles guérisons, mais aussi de nouveaux décès. La barre symbolique des 10 000 morts a été dépassée sur le continent. Suivons l‘évolution des chiffres du Covid-19 sur le continent.

Les statistiques (au 4 juillet à 5:40 GMT)

  • Cas confirmés = 463 075
  • Décès = 11 084
  • Guérisons = 222 010
  • Malades encore hospitalisés : 229 981

Pays par ordre alphabétique

  • Afrique du Sud : 187 977
  • Algérie : 15 500
  • Angola : 346
  • Bénin : 1 199
  • Botswana : 277
  • Burkina Faso : 987
  • Burundi : 191
  • Cameroun : 12 592
  • Cap-Vert : 1 421
  • Comores : 309
  • Congo-Brazzaville : 1 557
  • Côte d’Ivoire : 10 462
  • Djibouti : 4 736
  • Égypte : 74 035
  • Erythrée : 215
  • Eswatini : 954
  • Éthiopie : 5 846
  • Gabon : 5 620
  • Gambie : 57
  • Ghana : 19 388
  • Guinée : 5 570
  • Guinée-Bissau : 1 765
  • Guinée équatoriale : 3 071
  • Kenya : 7 577
  • Lesotho : 35
  • Libéria : 869
  • Libye : 989
  • Madagascar : 2 728
  • Malawi : 1 613
  • Mali : 2 303
  • Maroc : 13 822
  • Maurice : 341
  • Mauritanie : 4 606
  • Mozambique : 969
  • Namibie : 375
  • Niger : 1 082
  • Nigeria : 28 167
  • Ouganda : 927
  • RCA : 3 969
  • RD Congo : 7 379
  • Rwanda : 1 092
  • Sao Tomé et Principe : 719
  • Sahara occidental : 10
  • Sénégal : 7 272
  • Seychelles : 81
  • Sierra Leone : 1 533
  • Somalie : 2 961
  • Soudan : 9 767
  • Sud-Soudan : 2 021
  • Tanzanie : 509
  • Tchad : 871
  • Togo : 676
  • Tunisie : 1 186
  • Zambie : 1 632
  • Zimbabwe : 698

Pays les plus touchés par région

  • Afrique australe = Afrique du Sud (187 977 cas, 3 026 décès, 91 227 guérisons)
  • Afrique de l’est = Soudan (9 767 cas, 608 décès, 4 673 guérisons)
  • Afrique de l’ouest = Nigeria (28 167 cas, 634 décès, 11 462 guérisons)
  • Afrique centrale = Cameroun (12 592 cas, 313 décès, 10 100 guérisons)
  • Afrique du nord = Égypte (74 035 cas, 3 280 décès, 20 103 guérisons)

Le point du samedi 4 juillet

  • En RDC, les membres de la riposte en colère. La faute au non-paiement de leurs salaires et primes inhérents à leurs tâches au sein de l‘équipe de riposte. Des sources proches parlent d’environ trois mois d’arriérés. Le pays d’Afrique centrale enregistre au 4 juillet 2020 7 378 cas de coronavirus dont 2961 guérisons et 181 décès.
  • De l’autre côté du fleuve Congo, l’heure est à la sensibilisation des peuples autochtones aux gestes barrières contre le nouveau coronavirus, annonce les autorités sanitaires. La campagne commence dans le département de la Lékoumou (sud-ouest) avant de se poursuivre dans d’autres régions comme le Niari voisin et la Likouala dans l’extrême nord-est. Dans d’autres pays comme le Pérou, la covid-19 à déjà ôté la vie à des indigènes comme Santiago Manuin, qui défendait les droits fonciers des communautés amazoniennes au Pérou, décédé mercredi de la Covid-19.

Le point du vendredi 3 juillet

  • Au Ghana, un ministre qui avait été déclaré positif au Covid-19, a démissionné vendredi pour ne pas avoir respecté les règles d’isolement et fait campagne, a annoncé la présidence. Le chef d’Etat Nana Akufo-Addo a accepté la démission du secrétaire d’Etat au commerce et à l’industrie Kingsley Ahenkorah, avec “effet immédiat”, a fait savoir la présidence dans un communiqué.
  • L’Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux voyageurs venant d’Algérie, du Maroc et de Chine tant que ces pays ne laisseront pas entrer les visiteurs venant d’Espagne.
  • Au Sénégal, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a annoncé vendredi 110 cas supplémentaires d’infection au nouveau coronavirus, portant le nombre provisoire de cas confirmés à 7 164 dans le pays.
  • Au Botswana, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale temporairement fermé en raison de la menace du Covid-19. “… conformément aux mesures du protocole de précaution, le siège du ministère fournira ses services à distance jusqu‘à nouvel ordre”, a annoncé le gouvernement vendredi. “Le siège du ministère à Gaborone sera fermé au public et aux visiteurs”, précise déclaration officielle.
Lire aussi:   La police française proteste contre les allégations de racisme à son encontre

Le point du jeudi 2 juillet

  • Au Nigeria, reprise des vols intérieurs annoncée pour le mercredi 8 juillet, a annoncé sur Twitter le ministre de l’Aviation, assouplissant les restrictions instaurées pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Le Nigeria avait fermé son espace aérien en mars dans le but de contenir la propagation du nouveau coronavirus.
  • Au Sénégal, les autorités ont annoncé mercredi qu’il ne rouvrirait pas son espace aux voyageurs en provenance de pays qui ne procèderaient pas de même avec lui, après avoir été tenu à l‘écart d’une réouverture par l’Union européenne de ses frontières. L’UE a adopté mardi une liste de quinze pays, dont la Chine sous conditions, aux voyageurs desquels elle rouvrait ses frontières mercredi. Cette liste a été établie en fonction en particulier de critères épidémiologiques. Le Sénégal n’y figure pas. La liste européenne a cependant vocation à être révisée toutes les deux semaines. Le Sénégal a annoncé rouvrir son espace aux vols internationaux réguliers à partir du 15 juillet.
  • En Afrique du Sud, le service ferroviaire de passagers est de nouveau opérationnel à la faveur de l’assouplissement des restrictions imposées pour faire reculer le coronavirus dans le pays. Depuis le 1er mai, l’Afrique du Sud a progressivement assoupli ses restrictions, passant du niveau 5 au niveau 3, après un confinement strict de cinq semaines appliqué le 27 mars.
Lire aussi:   Covid-19 : l’Afrique doit se préparer à une augmentation des cas

Le point du mercredi 1er juillet

  • Le bureau de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en Méditerranée orientale a affirmé mercredi que plus d’un million de personnes avaient été infectées au Covid-19 entre le Maroc et le Pakistan, une région qui a atteint un “seuil critique”. Selon les chiffres publiés mercredi par la direction régionale de l’OMS, le nombre de cas de nouveau coronavirus dans la région, qui compte 21 pays du Maroc au Pakistan, est de 1.077.706, dont 24.973 décès.
  • En Egypte, Les pyramides du plateau de Guizeh, site phare du tourisme égyptien près du Caire, ont rouvert au public mercredi après avoir fermé en mars en raison de l‘épidémie de nouveau coronavirus, a constaté un journaliste de l’AFP. Quelques dizaines de touristes étaient présents sur le site de la vaste nécropole royale mercredi. Les aéroports ont aussi rouvert ce jour, ainsi que le Musée égyptien de la place Tahrir au Caire. La réouverture des autres lieux touristiques se fera progressivement avait annoncé mi-juin le gouvernement.
  • Au Ghana, le championnat de football annulé. Le conseil exécutif de la fédération ghanéenne de football a pris cette décision “au terme d’une réunion marathon”, selon le site internet de la CAF. Les clubs avaient déjà joué 14 ou 15 matches sur 34 et les Aduana Stars menaient le championnat d’un point quand il a été arrêté à la mi-mars à cause de la pandémie. Conséquence de cette annulation, la fédération ghanéenne a décidé de conserver les mêmes représentants que l’an dernier dans les compétitions continentales. Asante Kotoko disputera donc en 2020/2021 la Ligue des champions de la CAF, qu’elle a déjà remportée deux fois, alors que Ashanti Gold jouera la Coupe de la Confédération de la CAF, équivalent africain de l’Europa League.
  • Au Burundi, le nouveau président Évariste Ndayishimiye a déclaré mardi le Covid-19 comme “le plus grand ennemi des Burundais”, imposant une volte-face complète à son pays qui avait jusqu’ici largement ignoré l‘épidémie. Il s’agit d’un revirement absolu par rapport à l’attitude de son prédécesseur Pierre Nkurunziza, décédé subitement le 8 juin, officiellement d’un arrêt cardiaque, qui avait estimé que le Burundi était protégé par “la grâce divine”.
  • Au Gabon, réouverture à partir du 1er juillet de l’espace aérien pour les vols internationaux. Outre la reprise des vols internationaux à raison de deux vols par compagnie et par semaine, le gouvernement a annoncé la réouverture du transport sur l’ensemble du territoire national. La capitale Libreville, et ses environs étaient isolés du reste du pays depuis début avril.
Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Dans un concert, Alpha Blondy essuie la première humiliation de sa carrière sur les terres de Guillaume Soro

Le point du mardi 30 juin

  • En Tanzanie, les cours ont repris lundi pour les élèves du primaire et du secondaire après trois mois d’arrêt dû au coronavirus. Pour cette reprise, les autorités ont mis en place un protocole sanitaire simple qu’enseignants et apprenants doivent impérativement respecter. La Tanzanie est le premier d’Afrique de l’Est à permettre aux élèves de retourner à l‘école.
  • Au Sénégal, le président Macky Sall a annoncé lundi soir la levée dès mardi du couvre-feu et de l‘état d’urgence instaurés contre le Covid-19, ainsi que la reprise des vols internationaux à partir du 15 juillet malgré la progression continue de la maladie dans le pays.
  • Au Nigeria, les autorités vont alléger des restrictions et permettre prochainement le retour des élèves en classe pour y passer leurs examens. Elles comptent aussi permettre à nouveau les déplacements à l’intérieur du pays, malgré les craintes suscitées par la hausse des contaminations au nouveau coronavirus dans le pays.
  • Au Libéria, réouverture de l’aéroport dans le pays après trois mois de fermeture. Les vols ont repris lundi 29 juin à l’aéroport de Monrovia. Selon le directeur général de l’autorité aéroportuaire, Bishop Allan Klayee, tous les voyageurs devront justifier d’un test effectué avant leur départ et les déclarant, négatifs au coronavirus, ou devront se soumettre à un test de dépistage rapide à l’aéroport.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here