HomeInternationalConflit israélo-palestinien: l’ONU lance une enquête sur les violations des droits humains

Conflit israélo-palestinien: l’ONU lance une enquête sur les violations des droits humains

Conflit israélo-palestinien: l'ONU lance une enquête sur les violations des droits humains
Conflit israélo-palestinien: l'ONU lance une enquête sur les violations des droits humains

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU s’est réuni en urgence à la demande des pays de l’Organisation de la coopération islamique après les violences entre Israël et le Hamas à Gaza. Si l’Autorité palestinienne salue la création d’une commission d’enquête, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou parle d’une décision « honteuse » venant d’une instance « anti-israélienne ».

La nouvelle commission ne devra pas uniquement enquêter sur le dernier conflit à Gaza, mais étudier toutes les causes des tensions récurrentes dans les territoires occupés, y compris à Jérusalem-Est., avec pour objectif de collecter des preuves pour d’éventuelles poursuites judiciaires.

Lire aussi:   Urgent: l’ONU appelle à la libération immédiate de Maurice Kamto

Les pays occidentaux se sont opposés ou abstenus, estimant le texte trop favorable au Hamas, à l’inverse d’un grand nombre de pays africains et sud-américains qui ont plébiscité la résolution. 

Un peu plus tôt, la Haut commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, avait estimé que les frappes israéliennes sur Gaza pouvait constituer des crimes de guerre s’il s’avère que les civils ont été visés sans distinction.

« Les attaques israéliennes ont fait de nombreux morts et de nombreux blessés. Elle ont aussi détruit ou endommagé des infrastructures civiles, comme des bâtiments gouvernementaux, des maisons, des hôpitaux et des locaux utilisés par les médias. Malgré les allégations d’Israël que ces bâtiments abritaient des groupes armés, nous n’avons reçu aucune preuve qui pourraient l’indiquer », a affirmé Michelle Bachelet.

Lire aussi:   Israël intensifie ses raids à Gaza, nouvelles émeutes nocturnes

La Haut commissaire a également dénoncé, a peu près dans les mêmes termes, les tirs de roquettes du Hamas. Trop peu aux yeux de la représentante israélienne, qui a regretté que le Conseil des droits de l’homme perpétue l’idée que l’on peut comparer les actions du Hamas et celles d’Israël.