Home International Charlie Hebdo: Une attaque à l’arme blanche près des anciens locaux du...

Charlie Hebdo: Une attaque à l’arme blanche près des anciens locaux du journal

Charlie Hebdo: Une attaque à l'arme blanche près des anciens locaux du journal
Charlie Hebdo: Une attaque à l'arme blanche près des anciens locaux du journal

Alors que le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit à la cour d’assises spécialement composée de Paris, une attaque s’est produite ce vendredi matin, rue Nicolas-Appert, près des anciens locaux de Charlie Hebdo, dans le XIe arrondissement de la capitale.

D’après des sources concordantes, deux blessés, dont le pronostic vital ne serait pas engagé, ont été transférés à l’hôpital de la Salpêtrière et à l’Hôpital européen Georges Pompidou.

Lire aussi:   EDF : un probable retour de Benzema en sélection nationale

Un suspect arrêté

Les raisons de l’attaque sont encore ignorées. Vers 12h30, un suspect a été arrêté dans le secteur de Bastille, les vêtements en sang. On ignore pour l’heure s’il s’agit de l’auteur de l’attaque.

Au moins un auteur, qui avait pris la fuite en métro, était activement recherché. Le signalement d’un potentiel second suspect a été émis. Un vaste dispositif policier a rapidement été déployé afin de retrouver l’auteur ou les auteurs de l’attaque.

Lire aussi:   Présidentielle de 2020 et Assassinat du Col Madjoulba: Agbéyomé y trouve des liens et s'en prend à la CEDEAO

« Mon fils faisait du sport à proximité au moment des faits, raconte une gardienne d’immeuble. Il a entendu des gens crier et a vu un homme partir en courant avec un grand couteau. Il a vu une femme et un homme blessés. J’habitais déjà dans le quartier il y a cinq ans, forcément, ce sont des souvenirs traumatisants. »

Selon les témoins, l’un des suspects était vêtu d’une doudoune sans manches noire, bas de jogging noir et chaussures rouges. Un hachoir a été retrouvé sur place dans un sac. En l’état, c’est le parquet de Paris, et non le parquet antiterroriste, qui a ouvert une enquête, confiée à la brigade criminelle de Paris.

Lire aussi:   Côte d’ivoire / Salon SARA : les produits locaux togolais très appréciés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here