Home International « C’est Cruel et inhumain » : un Nigérian condamné à mort...

« C’est Cruel et inhumain » : un Nigérian condamné à mort via Zoom

« C’est Cruel et inhumain » : un Nigérian condamné à mort via Zoom
« C’est Cruel et inhumain » : un Nigérian condamné à mort via Zoom

En pleine pandémie de coronavirus, le Nigeria est devenu le premier pays à prononcer une condamnation à mort via l’application d’appel vidéo, Zoom.

La condamnation à mort d’un chauffeur nigérian a été qualifiée de « cruelle et inhumaine par Human Rights Watch.

La sentence a été prononcée via Zoom en raison des mesures de distanciation sociale mises en place pour stopper la propagation du coronavirus.

Olalekan Hameed a été condamné à mort par pendaison pour le meurtre de la mère de son employeur. L’audience, qui a duré environ trois heures, s’est déroulée en présence du procureur général et d’autres avocats.

Lire aussi:   Nigeria : un prédicateur « reprécise » sa prophétie sur la fin du coronavirus

En raison de la pandémie de coronavirus, toutes les procédures judiciaires ont été suspendues, sauf pour les affaires urgentes. La sentence a été prononcée le premier jour de l’assouplissement des mesures de confinement à Lagos.

Il n’est pas certain que Hameed fera appel de sa sentence, mais il avait plaidé non coupable du meurtre de Jolasun Okunsanya, 76 ans, en décembre 2018.

« La sentence de cette Cour à votre égard, Olalekan Hameed, est que vous seriez pendu à mort et que le Seigneur ait pitié de votre âme. C’est le jugement virtuel de la cour », a déclaré le juge Mojisola Dada.

Lire aussi:   Nigeria : 10 soldats tués par des jihadistes dans le nord-est (source sécuritaire)

Selon Amnesty International, il y a encore plus de 2 000 personnes dans le couloir de la mort et les trois dernières exécutions ont eu lieu en 2016.

A ce jour, plusieurs pays ont aboli la peine de mort en droit ou en pratique et le Nigeria devrait suivre l’exemple selon Amnesty International.

De son côté, Human Rights Watch a condamné cette sentence. « Cette condamnation est archaïque, cruelle et inhumaine, il devrait être aboli.

Lire aussi:   Guinée : 996 cas confirmés au coronavirus

Source: Afrikmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here