Home International Cameroun – Rebondissement: Le Sous-Préfet dont l’arme a tué Lydienne Taba sera...

Cameroun – Rebondissement: Le Sous-Préfet dont l’arme a tué Lydienne Taba sera trainé devant le Tribunal militaire

Cameroun – Rebondissement: Le Sous-Préfet dont l’arme a tué Lydienne Taba sera trainé devant le Tribunal militaire.
Cameroun – Rebondissement: Le Sous-Préfet dont l’arme a tué Lydienne Taba sera trainé devant le Tribunal militaire.

La terre de Lobathal Mouanko, un village dans le département de la Sanaga Maritime, s’est refermée ce samedi 29 août 2020 sur la dépouille de Solange Lydienne Taba. Cette jeune étudiante de 23 ans, qui avait trouvé la mort dans des conditions flouées le 25 juillet 2020 à Kribi dans la résidence de Franck Ebanga, son compagnon Sous-Préfet.

Le pere de la victime a décidé de faire recours aux services d’un collectif d’avocats.

Avec l’inhumation de la victime, les obsèques entamées hier à Kribi, sont terminées. Mais, le papa de Solange Lydienne Taba n’a pas tourné la page de cette histoire tragique. Patrice Ebemby Mboma a décidé de trainer en justice, le présumé assassin de son unique enfant. En marge de la levée du corps vendredi matin sous haute sécurité à Kribi, Patrice Ebemby Mboma a formellement pris langue avec « Universal lawyers and human rights defense », le collectif d’avocats conduit par Maitre Dominique Fousse.

Lire aussi:   RDC: «Arrêtez de tuer vos frères», les évêques catholiques alertent sur les massacres des civils

« C’est une histoire qui mérite d’être éclaircie. Le père de la jeune Lydienne nous a consulté formellement. Nous avons accepté ce nouveau challenge » a affirmé Maitre Guy Olivier Moteng, membre du collectif, avant de répondre à notre préoccupation au sujet de la juridiction qui sera saisie pour ce procès à venir.

« Il s’agit d’un décès survenu à la suite d’une arme à feu. Et à chaque fois qu’il y a une arme à feu, c’est le tribunal militaire qui est compétent. Ajouté au fait que le préfet est de Kribi, il y a dans le code de procédure pénal, ce qu’on appelle le privilège de juridiction. On ne peut donc pas juger une autorité, du rang de Préfet ou de Sous-préfet, dans sa zone de commandement. Donc, on s’achemine probablement vers le tribunal militaire du Sud a Ebolowa » a expliqué Guy Olivier Moteng.

Lire aussi:   Ariana Grande : sa nouvelle villa au coeur d’une fraude ?

Le 25 juillet 2020 dans sa résidence à Kribi, le Sous- Préfet de LOUKOUNDJE, Ebanga Franck Derlin a-t-il délibérément ou par inadvertance ôté, avec son arme à feu, la vie à sa compagne Solange Lydienne Taba ? L’enquête ouverte après ce drame, est encore en cours et l’administrateur civil, principal suspect, est toujours sous surveillance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here