Home International Cameroun : Où est passé le journaliste Samuel Wazizi arrêté à Buea par...

Cameroun : Où est passé le journaliste Samuel Wazizi arrêté à Buea par les forces de sécurité en août 2019 ?

Cameroun : Où est passé le journaliste Samuel Wazizi arrêté à Buea par les forces de sécurité en août 2019 ?
Cameroun : Où est passé le journaliste Samuel Wazizi arrêté à Buea par les forces de sécurité en août 2019 ?

Les professionnels des médias de la région du Sud-Ouest sont dans l’inquiètude. Leur collègue, Samuel Wazizi, arrêté à Buea le 2 août 2019, est porté disparu.

Samuel Wazizi (c) Droits réservés

Samedi 2 novembre, des membres du Syndicat des journalistes camerounais de la région du Sud-Ouest ont comparu devant un tribunal pour témoigner leur soutien à leur collègue détenu alors que les avocats faisaient pression pour obtenir l’habeas corpus.

Selon des informations à notre rédaction, le président de la Haute Cour de Fako, Mbonge Wilson, a rejeté Habeas Corpus déposé par la défense de Wazizi. Cette dernière a été qualifiée de partialité, d’inéquitable et de manque de justice, a appris lebledparl.com.

Arrêté le 2 août 2019 par les éléments de la police de Muea à Buea, Wazizi aurait été transféré dans un centre de détention inconnu où il aurait été détenu au secret. « Du poste de police de Muea, chef-lieu de Buea, dans la région du Sud-Ouest, au poste de police central à 15 minutes maximum. Comment se fait-il que du 2 août à novembre, Samuel Wazizi ne soit pas encore arrivé à la police centrale ? » s’interroge un collègue inquiet chez nos confrères de Cameroon-info.

Lire aussi:   Au Burkina Faso, “les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions”

Le 13 août, le Comité pour la protection des journalistes a appelé à la libération immédiate du présentateur de Nouveau Pidgin à de la chaine CMTV Buea.

Dans une déclaration publiée sur la page Facebook de CMTV le 6 août 2019, Wazizi a été appréhendée à 11 h le 2 août par la police de Muea, qui « a prétendu que son patron l’avait invité à se renseigner sur certaines informations ». Selon la déclaration de CMTV, la police a déclaré que Wazizi avait été arrêté en rapport avec « le conflit armé anglophone dont l’enquête est toujours en cours » et que la police avait refusé de permettre à ses collègues de le voir en détention.

Lire aussi:   Togo: l'opposition n'a pas manifesté

Source : Lebledparle.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook