Home International Burkina: Kemi Seba révèle des soupçons de distribution de valises d’argent par...

Burkina: Kemi Seba révèle des soupçons de distribution de valises d’argent par la présidence

Burkina: Kemi Seba révèle des soupçons de distribution de valises d’argent par la présidence
Burkina: Kemi Seba révèle des soupçons de distribution de valises d’argent par la présidence

L’activiste panafricaniste Kemi Seba a révélé dans un post sur les réseaux sociaux que la crise au Burkina Faso aurait suscité la peur au sein du gouvernement au point où le président Roch Marc Kabore, distribuerait des valises d’argent pour sa propagande.

« J’ai appris il y a peu avec beaucoup d’hilarité que le président du Burkina Faso, Roch Marc Kabore, (qui s’est dévoilé ces derniers temps comme étant un allié fondamental de la France au sein du G5 Sahel), distribuerait çà et là des valises d’argent à certains activistes afin que ceux-ci le dépeignent sur les réseaux sociaux, comme étant un panafricaniste secret qui même s’il n’a pas le courage de prendre ouvertement position sur les questions de souveraineté, dérangerait la France », a indiqué Seba dans son post.

Lire aussi:   “Ça ne va pas. Ça doit changer vite et fort…” : Emmanuel Macron s’agace et recadre Olivier Véran

En effet, le Burkina Faso traverse en ce moment une crise sécuritaire qui a débouché à une crise sociopolitique avec la colère de la population contre le président Kabore. Des manifestations ont eu lieu cette semaine dans plusieurs villes du pays pour exprimer le ras-le-bol du peuple face à la détérioration de la sécurité, et appeler à la démission du président. Ce serait donc face à cela que le président aurait entrepris de se faire une bonne image au sein de l’opinion.

« Vraiment? C’est pour cela qu’il réprime violemment  les mobilisations contre le néocolonialisme français qui en toute logique aurait pu constituer pour lui, une vraie base de soutien comme  avec Goita au Mali s’il disait vrai? C’est pour ça qu’il me fait arrêter, kidnapper, puis déporter afin de passer quelques jours après un rendez-vous paisible avec son ami et patron Emmanuel Macron? Respectez nous et respectez-vous s’il vous plait », a martelé le président de l’ONG Urgence panafricaniste.

Lire aussi:   Ce salarié ne parvient pas à se faire payer ses 20 ans de congés non pris, voici pourquoi

Kemi Seba ne s’arrête pas là et ajoute qu’ »on a bien compris que Kabore se sait discrédité et tente de brouiller les pistes par des fakes news grotesques. Que les conseillers véreux de Kabore trouvent des stratégies plus fines pour redorer le blason de leur patron. Kabore ou l’opposition, question FRANÇAFRIQUE, c’est blanc bonnet bonnet blanc. Les seuls qui sont fondamentalement opposés au néocolonialisme français sont ceux que Kabore a fait maltraiter lors des manifestations interdites contre le néocolonialisme français. Tout le reste n’est que plaisanterie et ne trompera que les corrompus et associés ».

Lire aussi:   COVID-19 : le Sénégal vante les effets de la chloroquine

Notons que le Burkina Faso est un des pays du Sahel ouest africain à être en proie à des attaques terroristes presque quotidiennes dans sa partie nord. Le pays n’arrive toujours pas à endiguer le mal et malgré l’appui des militaires français et du matériel de pointe, la menace persiste et évolue. Dimanche, plusieurs dizaines de soldats ont trouvé la mort lors d’une attaque djihadiste et des révélations font état de ce que les militaires étaient affamés et laissés à leur sort depuis des mois.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here