HomeInternationalALGÉRIE: 7 GARDIENS DE PRISON ET UN DÉTENU ASPHYXIÉS

ALGÉRIE: 7 GARDIENS DE PRISON ET UN DÉTENU ASPHYXIÉS

ALGÉRIE: 7 GARDIENS DE PRISON ET UN DÉTENU ASPHYXIÉS
ALGÉRIE: 7 GARDIENS DE PRISON ET UN DÉTENU ASPHYXIÉS

En Algérie, les corps d’au moins sept (7) gardiens de prison et un détenu ont été retrouvés mercredi. Ces personnes seraient mortes asphyxiées dans une fosse septique de la prison de Oued Ghir, près de Béjaïa, grande ville de Kabylie.

Sept gardes pénitentiaires ont trouvé la mort en  voulant porter secours à un détenu. Ce dernier s’est noyé dans les eaux usées après y être descendu pour curer la fosse située dans l’enceinte du centre pénitentiaire. 

Selon le ministre algérien de la Justice, Belkacem Zeghmati, le prisonnier s’est évanoui puis noyé dans les eaux usées du bassin après avoir inhalé du sulfure d’hydrogène, un gaz toxique.

Descendus à leur tour pour le secourir, les sept gardiens sont morts asphyxiés, selon l’agence officielle APS. « Les circonstances de cet accident seront déterminées à la suite d’une enquête préliminaire », a ajouté M. Zehmati.

Suite à ce drame , de nombreuses interrogations sont soulevées en Algérie. L’on se demande « Pourquoi la direction de la prison a envoyé un détenu pour nettoyer la fosse septique plutôt que d’engager une entreprise spécialisée ? »

prison de Bejaia, le mur

DÉCÈS DES GARDIENS DE LA PRISON : TROIS MINISTRES ALGÉRIENS SUR PLACE

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie algérienne afin d’établir les circonstances de la catastrophe. Les corps sans vie du personnel pénitencier ont été transférés au service de médecine légale de l’hôpital régional pour y être autopsiés.

Lire aussi:   Coronavirus : l'Algérie ne compte pas renoncer à la chloroquine

Une délégation de trois ministres a été dépêchée mercredi après-midi à Bejaia. Cette délégation était composée des ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Karim Beldjoud, de la Justice – Garde des Sceaux, Belkacem Zaghmati, et des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, en vue de s’enquérir de la situation, à la suite de l’accident.

Bâtie sur une superficie de 10 hectares, la prison de Oued Ghir, inaugurée en octobre 2010, est située à 10 km du chef-lieu de la wilaya (préfecture) de Bejaïa. Elle a une capacité de 1.000 places.

Lire aussi:   La Côte d’Ivoire et l’Algérie en brouille diplomatique dans le silence

Lors de son ouverture, les autorités avaient mis en avant le fait que cet établissement pénitentiaire « répond aux normes modernes de détention ». Il dispose de toutes les commodités.