HomeInternationalAffaire « Marine le Pen veut chasser les immigrés noirs » : pourquoi les...

Affaire « Marine le Pen veut chasser les immigrés noirs » : pourquoi les Africains devraient la soutenir ?

Affaire
Affaire "Marine le Pen veut chasser les immigrés noirs": pourquoi les Africains devraient la soutenir

Les propos de la présidente du Front National (FN), Marine le Pen en discussion avec des employées noires du secteur de la restauration, et relayées dans une vidéo sur les réseaux sociaux, créent une onde de choc sur la toile. La dirigeante du parti d’extrême-droite s’est pourtant voulue très claire. 

Ce qu’elle souhaite, c’est le retour chez eux des immigrés Africains, pour laisser la place aux »7 millions de chômeurs Français », en quête d’emplois. Face aux jérémiades de ses interlocutrices, la candidate malheureuse de la présidentielle de 2016 a rappelé que »Chacun a le droit de faire passer ses propres compatriotes avant ». 

Lire aussi:   Togo/ Présidentielle 2020 : les premiers mots de Faure Gnassingbé après sa désignation comme candidat

Les réactions des internautes Africains n’ont pas manqué d’affluer pour condamner les propos de Marine le Pen, dont beaucoup ont dénoncé le caractère raciste et ostraciste. Aussi légitime que ces commentaires hostiles puissent paraître du fait des liens séculaires qui existent entre l’Afrique et la France, la politique migratoire qu’envisage la dirigeante du FN, répond pourtant aux aspirations d’une grande partie de l’opinion publique Africaine. 

Depuis des décennies, les Africains Francophones ne cessent de réclamer une rupture concrète dans les relations avec l’ex puissance coloniale. La France est accusée, non sans raisons, de tous les maux qui affectent la politique Africaine. Pis, la condition précaire des économies de la zone CFA est imputée à la France du fait de sa mainmise sur le système monétaire de l’UEMOA et de la CEMAC. Il faut également relever que les relations inextricables entre l’Elysée et les dirigeants Africains, pervertit la coopération bilatérale entre la France et les états Africains. En appelant de tous ses voeux, au retour des immigrés Africains, Marine le Pen franchit le pas dont disent rêver les Africains. 

Lire aussi:   Marine Le Pen tacle sévèrement Macron après ses propos sur le Rwanda

Cette liberté tant réclamée à laquelle des millions d’entre eux disent aspirer. Inéluctablement qu’avec la dirigeante d’extrême-droite au pouvoir, la France mettra un terme à ses rapports tendancieux avec les pays Africains. L’on devrait s’attendre à une avancée rapide sur les questions telles que la gestion de la monnaie du FCFA ou le désengagement de la France des conflits politiques qui agitent le continent. 

De façon objective, Marine le Pen tend la perche aux souverainistes Africains. Et c’est peut-être là que le débat devrait être creusé, plutôt que de se noyer dans des cris d’orfraie, qui ne font que traduire la frustration et sans doute la peur d’y arriver.

Lire aussi:   « Une masturbation excessive peut-elle être dangereuse pour le corps ? «

Raoul Mobio