HomeFaits diversZambie: un homme marié tue sa maitresse âgée de 17 ans pour...

Zambie: un homme marié tue sa maitresse âgée de 17 ans pour l’avoir trompé

Zambie: un homme marié tue sa maitresse âgée de 17 ans pour l’avoir trompé
Zambie: un homme marié tue sa maitresse âgée de 17 ans pour l’avoir trompé

Un chauffeur de taxi de Solwezi, une ville de la Zambie, a été arrêté pour le meurtre de sa maitresse âgée juste de 17 ans.

Le chauffeur de taxi, qui a été identifié comme Bruce, 28 ans, est marié mais avait une maitrese de 17 ans. Les médias du pays rapportent que le 25 décembre 2020, Bruce a rendu visite à sa petite amie identifiée comme Anna, une élève , dans une école de la place. Cependant, Bruce et sa maitresse ont eu une dispute après avoir découvert que la jeune fille le trompait avec un autre homme.

Lire aussi:   V0iol d'une mi0neure de 12 ans à Yopougon: Hayek Hassan choqué par la réaction de certains internautes

Bruce, père d’un enfant, a rendu visite plus tard à sa maitresse qui vivait avec ses deux parents à Kademba. Selon des sources, ses deux parents et quelques frères et sœurs aînés étaient allés à la ferme et la jeune fille était seule à la maison. Bruce aurait donc profité de la situation pour étouffer et frapper sa maitresse avec un pilon sur la tête.

Les rapports ont en outre révélé que la seule personne présente dans les environs était le petit frère de la jeune fille, âgé lui de 7 ans, qui a entendu sa sœur crier. Avant de pouvoir atteindre la scène, il vit Bruce s’éloigner de la maison où lui et Anna se trouvaient.

Lire aussi:   Route d’Alépé : Un accident entre deux mini cars de transport fait 37 victimes

«Les voisins l’ont emmenée à l’hôpital général de Solwezi et elle est décédée samedi dans l’après-midi après avoir subi des blessures internes suite aux passages à tabac», a déclaré la source.

Bruce a été arrêté et est détenu au poste de police central. Le commandement de la police de la province du nord-ouest n’a pas encore confirmé le meurtre, tandis que la porte-parole de la police, Esther Katongo, a déclaré que son bureau n’avait pas encore reçu tous les détails.

Lire aussi:   Attécoubé : Une pirogue chavire dans la lagune avec ses passagers, un couturier périt