Home Faits divers Yopougon : Une société de producteurs de piment attaquée ; les bureaux...

Yopougon : Une société de producteurs de piment attaquée ; les bureaux vandalisés, plusieurs millions de F Cfa emportés

A en croire nos sources qui donnent l’information, c’est au nombre de quatre et tous armés de pistolets automatiques, que les assaillants se présent à la société. L’heure marque environ 3h du matin.

Ces malfaiteurs, tels des félins, escaladent la clôture avec aisance et se retrouvent au sein de l’entreprise des producteurs agricoles, spécialistes de variétés de piment.

En ces lieux, les gangsters qui avancent à pas feutrés, surprennent le vigile B.J. Et rapidement, ces criminels en font de même avec deux des responsables de la société présents cette nuit-là sur place .Il s’agit, apprend-on, du chef magasiner et son collègue du service des achats.

Lire aussi:   Situation sécuritaire: Des armes, des jumelles, des bombes lacrymogènes et un poste de radio émetteur saisis à Abobo

En plus d’arracher leurs téléphones-portables à toutes les victimes, les scélérats détroussent également l’agent de sécurité de son arme à feu. Arme qu’ils vont cacher dans un seau posé dans la salle d’eau. Et cela, après avoir solidement ligoté les trois hommes.

Seuls maîtres des lieux à présent, les bandits peuvent faire ce qu’ils veulent, sans être contrariés. Et ils ne tardent pas. Ainsi, ils font voler en éclats, la baie vitrée du bureau du service commercial et marketing.

Lire aussi:   Yopougon : Des vigiles se cachent et regardent des gangsters opérer dans leur société

Puis, ils pénètrent dans ce local où ils découvrent la caméra de surveillance. Ça fait monter leur colère. Eux qui n’ont nullement l’intention de se faire filmer dans leurs dérives. Ils arrachent alors ladite caméra, la saccagent avant de la balancer au sol. Le bureau, ils le fouillent ensuite et le vandalisent.

Ces scélérats répètent la même scène dans tous les autres bureaux auxquels ils accèdent, après en avoir défoncé les portes.

Sans gène, ces vilains garçons qui nuisent ainsi aux intérêts de braves producteurs, amassent des biens. Au total, ces individus sans honneur, s’approprient une dizaine d’ordinateurs-portables et environ la somme de 5 500 000 F Cfa. C’est avec cet important butin, que ces malfrats armés, décampent enfin des lieux, avant de disparaître dans la nature. Laissant derrière eux, un décor des plus désolants et des victimes en état de choc.

Lire aussi:   Yopougon : Un chauffeur de taxi tente d’introduire de la drogue à la Maca

Plus tard, les pauvres trois hommes parviennent à se défaire de leurs liens. Alertés, des agents de police se déportent sur place, constatent les faits et ouvrent une enquête.

 

KIKIE Ahou Nazaire 

Source: L’infodrome

Commentaires Facebook