Home Faits divers Yopougon : Une affaire de viol vire à un double meurtre, des...

Yopougon : Une affaire de viol vire à un double meurtre, des membres de deux gangs rivaux déférés devant le parquet

Yopougon : Une affaire de viol vire à un double meurtre, des membres de deux gangs rivaux déférés devant le parquet
Yopougon : Une affaire de viol vire à un double meurtre, des membres de deux gangs rivaux déférés devant le parquet

Des membres de deux gangs rivaux ont été déférés devant le parquet de Yopougon pour avoir participé à un double meurtre suite au viol de la sœur de l’un des leurs.

Plusieurs individus ayant participé au double meurtre des nommés Abrassien et Djinan ont été déférés devant le parquet de Yopougon. A l’origine de ces faits, le viol de la sœur du nommé I.Diakité, membre d’un gang, par le nommé D.I. dit Akalé et les membres de son gang, parmi lesquels le nommé Abrassien.

Lire aussi:   Elle se remet en couple avec le meurtrier de son nouveau petit-ami

En colère à la suite du viol de sa sœur, I. Diakité saisit les membres de son gang, à savoir « S », alias Biton, Djinan et D.F. dit Babi, le plus influent du groupe. Au lieu de porter plainte comme cela se fait en pareille circonstance, les amis de I. Diakité ont décidé de se faire justice. Et comment ? On le saura, quand le 22 avril 2020, en l’absence de Diakité, ils tombent sur Abrassien, membre du gang du violeur. Il est copieusement battu jusqu’à ce que mort s’en suive, derrière le Collège Mamie Adjoua de Yopougon.

Lire aussi:   Un homme décapite sa compagne devant leur fille de 3 ans

Le lendemain 23 avril 2020, Abrassien est inhumé et les membres de son groupe organisent la vendetta. D.I. dit Akalé, Lamté, S.A. alias Alman et consorts mènent aussitôt une attaque dans le camp adverse. Munis de machettes, ils tailladent Djinan qui meurt au cours de la bagarre. Quant à I. Diakité dont la sœur a été violée, il est grièvement blessé.

Les témoins de cette violente bagarre saisissent le commissariat de police du 38ème arrondissement de Yopougon. A la suite des investigations menées par le commissaire Kassi du 38ème arrondissement et ses hommes, les nommés T Wilfried « Over », S.A. alias Inter et le nommé Koua sont mis aux arrêts pour détention et consommation de cannabis tandis que le nommé S.A. alias Almam interpelé passe aux aveux et reconnait avoir participé au meurtre du nommé Djinan. Les autres membres ayant participé au double meurtre sont activement recherchés par la police.

Lire aussi:   Le corps d'un foetus ou d'un nourrisson est activement recherché

Adolphe Angoua

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here