HomeFaits diversYopougon : Un chauffeur de taxi tue sa copine et la présente...

Yopougon : Un chauffeur de taxi tue sa copine et la présente comme une inconnue aux médecins

Yopougon : Un chauffeur de taxi tue sa copine et la présente comme une inconnue aux médecins
Yopougon : Un chauffeur de taxi tue sa copine et la présente comme une inconnue aux médecins

Dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 novembre 2020, un chauffeur de taxi communal a convoyé la dépouille mortelle de sa copine au CHU de Treichville et l’a présentée comme une inconnue en détresse, alors qu’en réalité, il en est le meurtrier.

S.K. chauffeur de taxi communal est aux mains de la justice. Il est soupçonné d’avoir tué sa copine, une jeune femme d’une trentaine d’années. A en croire policesecours.net, S.K., chauffeur de taxi communal, a convoyé dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 novembre 2020, aux environs de 3 heures du matin, la dépouille d’une jeune femme aux urgences du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Treichville. Aux médecins de garde, il la présente comme une simple inconnue en détresse qu’il a voulu secourir, histoire d’éviter que les soupçons se portent sur lui.

Lire aussi:   Beoumi / Fait insolite : Une mystérieuse mastodonte s'écrase dans le village de Jacques Mangoua

En fait, selon les informations, le chauffeur de taxi communal a présenté la défunte comme une victime d’agression qu’il a embarquée dans son véhicule aux environs de 2 heures au carrefour zone, à Yopougon. En effet, la dame déjà décédée portait une large entaille au niveau de la cuisse gauche, probablement faite à l’arme blanche et gisait dans une mare de sang.

Mais toujours selon le confrère, les explications de S.K. n’arrivent pas à convaincre les enquêteurs de la police criminelle dépêchés sur place pour la circonstance.

Lire aussi:   Koumassi : Deux belles dames prises en flagrant délit de cambriolage

« Il nous a livrés qu’il a rencontré une dame nue ensanglantée en bordure de voie, alors qu’il revenait de Jacqueville après avoir déposé son patron. Mais après quelques coups de fil pour corroborer ses dires, on s’est rendu compte qu’il mentait… », ont d’abord relevé les enquêteurs après un interrogatoire.

Mais le chauffeur de taxi communal a été confondu, au petit matin du jeudi 12 novembre 2020, après la publication de la photo de la victime. « Jeudi matin, quand on a présenté une photo de la victime au patron du chauffeur de taxi, sur place, il a révélé que c’est la copine de notre suspect… ». Coincé, S.K. n’avait plus qu’à avouer son crime. Il devra comparaitre pour violences et homicide volontaire.

Lire aussi:   Yopougon : Un élève blessé par balle

source: le courrier quotidien