Home Faits divers Yopougon / Situation sécuritaire: Une fusillade fait un mort

Yopougon / Situation sécuritaire: Une fusillade fait un mort

Yopougon / Situation sécuritaire: Une fusillade fait un mort

Dans la nuit du mardi 19 mai 2020, des habitants du quartier « Maroc », à Yopougon, ont été témoins d’une fusillade dont l’issue donnera un mort. Un mort dont la « carte de visite » ne fera place à aucun sentiment de pitié à son égard. Et pour cause.

De fait, informent nos sources, la veille, soit dans la nuit du lundi 18 mai 2020, des individus, armés, lancent un assaut contre la boulangerie dénommée « Pain plus ». Structure commerciale située dans les environs de l’Institut des aveugles. Toujours dans la commune de Yopougon.

Lire aussi:   Une assistante maternelle brûle des enfants avec un pistolet à colle chaude

Saisis de l’attaque peu après, les éléments de la Direction de la police criminelle (ex-Pj) ouvrent aussitôt une enquête, après avoir procédé à un constat d’usage. Ils se montrent si efficaces comme à leur habitude, grâce à leur parfaite maîtrise du milieu de la pègre, que les heures suivantes, ils piochent d’importantes informations sur l’identité des auteurs de l’acte de banditisme. Et mieux, ils les localisent. C’est au quartier « Maroc » que, selon l’informateur anonyme, le chef du gang recherché vient s’offrir des moments de détente, comme un citoyen ordinaire. A l’abri de tout soupçon.

Lire aussi:   Abobo/Pour espérer récupérer la recette: Un mécanicien attaque un hôtel avec des couteaux et plusieurs gris-gris

Sans perdre le temps, les éléments de la Police criminelle se déportent sur les lieux, où ils se mettent en planque en toute discrétion. Fondus aux populations de la zone, en pleine matinée du mardi 19 mai, ils patientent, des heures durant. Là où certains agents des forces de sécurité ‘’paresseux’’ se seraient découragés et lèveraient leur dispositif parce que las d’attendre, les éléments de la Police criminelle, eux, attendent toujours. Sûrs de leur affaire. Une sérénité due à la confiance placée en l’informateur anonyme. Ils demeurent en place, jusqu’à la tombée de la nuit.

Lire aussi:   Yopougon /chasse à l'homme: Des jeunes gens font un mort et un blessé grave

Mais ne dit-on pas que la patience finit par payer ? Et bien, cela arrive… Lire la suite dans Soir Info du 28 mai 2020

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here