Home Faits divers Yopougon/les réseaux sociaux ont ruiné sa vie. Elle se donne la mort...

Yopougon/les réseaux sociaux ont ruiné sa vie. Elle se donne la mort après une rencontre.

Yopougon/les réseaux sociaux ont ruiné sa vie. Elle se donne la mort après une rencontre.
Yopougon/les réseaux sociaux ont ruiné sa vie. Elle se donne la mort après une rencontre.

L’histoire fait actuellement grand bruit à Abidjan. Cette dame ne pouvait pas se douter que la rencontre avec son e-ami ou encore ami des réseaux allait ruiner sa vie et conduire celle-ci à la mort.

Dans un article précédent, nous avions parlé de cette rencontre de Dame Mariam avec un ami qu’elle aurait rencontré sur les réseaux sociaux. Après des jours d’échanges, elle décide d’inviter son ami chez elle a la maison. Une confiance aveugle pouvons nous le dire. En effet, s’absentent un moment pour effectuer une course, cette dame va retrouver à son retour, sa jeune fille de 8 ans violée et égorgée gisant dans une mare de sang.

Lire aussi:   Arrah/ Un camion rase un salon de coiffure : la propriétaire enceinte et sa sœur tuées

L’affaire est publiée sur les réseaux sociaux en vue de retrouver le présumé coupable. Le compte Facebook de ce dernier est même publié par les connaissances de la dame. Malheureusement, au lieu de réconforter cette dame et lui l’aider à retrouver l’assassin de sa fille, des internautes ont préféré pousser davantage cette dame dans la dépression à travers des moqueries. Ne pouvant justement pas supporter toute ces moqueries, les insultes sur les réseaux sociaux, cette dame va finalement se donner la mort.

Lire aussi:   Daloa : Un professeur interpellé pour fraude à l’examen du BEPC, il promettait de bonnes notes moyennant la somme de 3000 francs cfa par élève

Cette mauvaise rencontre donc sur les réseaux sociaux va ainsi en quelques jours seulement mettre fin à la vie de sa vie et celle de sa petite fille. Une seule erreur pour avoir fait trop confiance à quelqu’un avec qui elle a échangé des jours sur les réseaux sociaux. Méfiez-vous donc de vos nouveaux amis. Surtout, lorsque ceux-ci ne sont pas facilement identifiable et que les retrouver ne serait pas tâche facile.

Lire aussi:   Décès Adjé Dominique : la cause de sa mort

Les internautes doivent aussi faire preuve de maturité face à certaines situations. Les manque de maturité de plusieurs sur les réseaux sociaux qui pensent que la liberté d’expression consiste à tous se permettre. Ces personnes doivent savoir que notre liberté devrait s’arrêter là où commence celle des autres.

Nous espérons que justice sera faite pour cette dame et sa pauvre fille et que son histoire permettra à plusieurs de prendre conscience et d’arrêter de se moquer de la souffrance des autres.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here