Home Faits divers Yopougon/ Couché dans un hamac perché au dessus du camion: Un convoyeur...

Yopougon/ Couché dans un hamac perché au dessus du camion: Un convoyeur de bétail se tue en se fracassant la tête contre le rebord du pont

A en croire nos sources, S. Sékou, opérateur économique résidant à Niéllé, localité située au nord ivoirien, a pour habitude de faire venir des bœufs à Abidjan, pour ravitailler l’abattoir de Port-Bouët.

Ainsi, très tôt le matin du dimanche 2 juin 2019, il fait charger ses bœufs dans le camion du Ghanéen Abdul Samed. Et comme il en a également l’habitude, il fait recours à son beau-frère Drissa Ouattara, un garçon de 32 ans, qui fait office de convoyeur.

Quand lui prend place dans la cabine du mastodonte au côté du chauffeur, Drissa Ouattara pour sa part, s’installe à l’arrière du camion, dans un hamac suspendu au dessus des bovinés. Tout le monde bien installé, c’est alors le départ dès l’aube, en direction de la capitale économique du pays.

Lire aussi:   Un préfet meurt dans une chambre d’hôtel en pleins ébats avec une fille de 19 ans

Longtemps plus tard aux alentours de 17h, après un long et harassant voyage, les voilà enfin qui entrent dans Abidjan. Malheureusement aussi, c’est là que le malheur va s’abattre sur le convoi.

De fait, alors qu’à Yopougon, le haut camion s’emploie à franchir le dessous du pont reliant la Zone industrielle aux locaux de la Bae, tout bascule. Drissa Ouattara qui, dans son hamac, tente de se tenir debout pour plus ou moins se dégourdir les jambes, est surpris par la présence du pont. Dans le mouvement du camion qui avance, son crâne vient violemment se fracasser contre le rebord en béton du pont.

Lire aussi:   Tiassalé : Un père de famille tue un des bagarreurs qu'il tentait de séparer

Ses compagnons de voyage ont juste le temps d’entendre son terrible cri de détresse et puis, plus rien. Malheur est certainement arrivé. Toutefois, à cause de la densité du trafic à cette heure-là, le camionneur ne peut prétendre s’arrêter sur cette voie occupée de part et d’autre par les nombreux véhicules.

En accord avec le chauffeur du camion, l’opérateur économique S. Sékou, admet qu’il faut d’abord arriver à l’abattoir de Port-Bouët, pour savoir ce qui est arrivé à son beau-frère. Et là, une fois à destination, tous découvrent l’horreur. Drissa Ouattara mort, étendu dans son hamac, avec la tête brisée et du sang qui lui coule des oreilles.

Lire aussi:   Yopougon : Un employé broyé par des billes de bois détachées d'un camion

La police, saisie, des agents se rendent à l’abattoir et procèdent à un constat d’usage. Et avec les explications des autres occupants du camion, les flics retracent le scénario de la dramatique mort du convoyeur de bétail. Après quoi, le corps sans vie est extrait du camion et transféré à la morgue de l’hôpital général de la commune de Port-Bouët, situé à quelques encablures de là.

KIKIE Ahou Nazaire

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here