HomeFaits diversYopougon : après avoir fait connaissance sur Facebook, leur premier rendez-vous tourne...

Yopougon : après avoir fait connaissance sur Facebook, leur premier rendez-vous tourne mal à l’hôtel

Yopougon : après avoir fait connaissance sur Facebook, leur premier rendez-vous tourne mal à l'hôtel
Yopougon : après avoir fait connaissance sur Facebook, leur premier rendez-vous tourne mal à l'hôtel

On ne le dira jamais assez. Les réseaux sociaux sont un monde où on peut tirer des bénéfices ou des supplices. C’est donc aux utilisateurs de savoir marcher pour récolter ce qu’ils méritent. En tout cas, Wilfried, jeune ivoirien de 31 ans, a, lui, trouvé bon de viser la MACA avec l’utilisation qu’il a fait d’Internet. Depuis le 5 juin 2018 il est au cachot, par sa propre faute.

Grâce à l’outil Facebook, Wilfried fait la connaissance de Fatim à qui il se met à faire la cours. Les dialogues deviennent très vite sensuels entre les deux internautes, et ils décident de passer du virtuel au réel, en se fixant un rendez-vous. La rencontre physique se fait le 6 mai 2018, où dans un maquis, les deux nouveaux amoureux mangent et boivent avec appétit. Ils ne se lâchent pas, décident d’aller se reposer dans un hôtel. Après leur bon moment de repos, vers 2 heures du matin, alors qu’il raccompagne sa dulcinée de Facebook afin qu’elle s’engouffre dans un taxi et rentre chez elle, Wilfried l’accule dans un coin obscur, et la menaçant avec une arme blanche, il la violente et lui arrache son téléphone portable de marque IPhone 6. Fatim n’en revient pas que son rendez-vous galant ait pu se convertir en agression. Après avoir porté plainte au Commissariat, l’affaire s’est retrouvée en jugement au Tribunal de Yopougon où il ne nous a pas été signifié par quel moyen la Police avait-elle pu mettre la main sur le dragueur-agresseur. Peut-être bien par le traçage du téléphone volé ? Possible, plausible.

Lire aussi:   Yopougon : Bagarre meurtrière pour un amant présumé,une femme tue son mari à coup de couteau

Ce lundi 28 Décembre 2020, Wilfried, qui reconnaît les faits à lui reprocher, est passé au parquet, s’agenouillant devant le juge les mains sur les joues :

– Je vous demande pardon, je regrette sincèrement ce que j’ai fait, je ne sais pas ce qui m’a pris. La prison m’a fait comprendre beaucoup de choses. Pardon…

– Vous êtes un comédien hein ! lui a jeté le juge comme si le repenti du prévenu tombait dans une oreille de sourd. Donc vous finissez d’assouvir votre besoin, et en plus, c’est vous qui volez votre victime !

Lire aussi:   Insécurité : Un opérateur économique enlevé ; plusieurs millions de F Cfa emportés

Le procureur a requis 2 ans de prison pour le prévenu et 50.000 francs d’amende. Le Tribunal rendra son verdict le 18 janvier 2021. En attendant, notre dragueur de Facebook reste détenu à la MACA.

Par la faute des gens comme lui, les filles se montreront réticentes avant d’accepter une rencontre amoureuse via l’outil des réseaux sociaux où pourtant, c’est possible de trouver de magnifiques personnes.

Louis-César BANCÉ