Home Faits divers Yopougon : Affaire  »Un homme tue sa femme à coups de pilon »:...

Yopougon : Affaire  »Un homme tue sa femme à coups de pilon »: Le mari fait des révélations renversantes sur les raisons de son crime

Mais comment expliquer ce crime ?

On apprenait dans un premier temps, que l’homme accusait sa femme d’entretenir des relations sexuelles avec des clients de son débit d’alcool frelaté. Aveuglé donc par la jalousie, et ne supportant pas la honteuse posture du cocu, est-il convaincu, dans laquelle sa femme l’a confiné, il a donc tué sa concubine.

Mais le lendemain, lorsque nous nous sommes rendu au domicile où le crime avait été commis, pour en savoir davantage, c’est autre chose que nous entendons. Des voisins du couple, interrogés (Cf Soir Info du jeudi 21 février 2019), étaient tout perplexes.

Ils nous ont répondu qu’ils ne savent franchement rien des raisons qui auraient pu pousser Lorougon D. à se conduire comme le meurtrier de sa femme. Un acte dont ils étaient du reste, étonnés, selon leurs propos. Et mettant sur le compte de rumeurs qu’ils disent avoir entendues, ces voisins évoquaient soit un crime rituel, soit, un agissement téléguidé par des mains sorcières.

Lire aussi:   Daloa : Un homme tue sa femme et prend la fuite

Mais plus tard, en poussant nos investigations beaucoup plus loin, les raisons de l’acte criminel imputé à Lorougon D., sont carrément renversantes. Loin de ce qui se raconte. Et cela, au regard des propres déclarations du tueur présumé, faites devant la police qui l’a arrêté.

Et de ces explications rapportées par nos sources, on verra que les réseaux sociaux y sont pour beaucoup dans ce crime. Ces fameux outils de communication aux avantages certains, mais qui sont à la base, hélas aussi, de nombreux drames comme celui du couple Lorougon D. et Yao Maximène.

De fait, à en croire l’homme, en parcourant comme tout le monde les réseaux sociaux, à partir de son smartphone, il tombe sur une scène qui va le bouleverser. Une scène immonde, dégradante, humiliante, qui sur place, va lui bâtir une âme de meurtrier.

Lire aussi:   Pensant que sa femme le trompe, il lui coupe les 2 mains avec une hache

Et quelle est donc cette scène ? C’est Lorougon lui-même qui le dira : « J’ai vu une vidéo dans laquelle ma femme, dans des postures bizarres, semblait prendre son pied aux mains de plusieurs individus la soumettant à une partie sexuelle collective. Plus précisément, une partouze où chacun de ces individus, faisait d’elle, ce qu’il voulait. Et ce qui va me choquer encore plus, c’est quand je découvre que j’étais la risée de mon entourage. Car, cette vidéo circulait partout dans le quartier. Je ne pouvais supporter cela, et c’est ce qui m’a poussé à tuer ma femme ».

Lire aussi:   Bouaké/ Accident de la circulation : Un gendarme manque de se tuer dans une collision avec un taxi

Voilà ce qu’avance Lorougon D., dont les réseaux sociaux, si on s’en tient à sa déclaration, viennent là, de briser la vie. Non seulement, il a tué sa concubine, mais il devra en assumer pleinement les conséquences pénales.

Et ce n’est pas tout. Il compromet gravement par ailleurs, l’avenir de leur fillette de 7 ans, en classe de Cp2. Môme qui pourrait être livrée à elle-même, dans cette société impitoyable. Car, sa pauvre gosse, désormais orpheline de sa mère, devra également faire sans lui le père qui devra assurément se retrouver en taule. Peut être, pour de longues années. Terrible est cela, tout simplement.

KIKIE Ahou Nazaire

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook