Home Faits divers Yamoussoukro : Un faux agent des douanes arrêté à un corridor avec...

Yamoussoukro : Un faux agent des douanes arrêté à un corridor avec arme, munitions et drogue

Selon les informations dont nous disposons, il ressort que N’Doua Ehouman Roger, vêtu d’un uniforme treillis des agents de la Douane, est démasqué par les gendarmes, pendant un contrôle de routine au corridor. Ce vrai faux agent des Douanes, né en 1982 à Agboville, se trouvait à bord d’un car de transport public, en partance pour Bouaké.

L’homme va aggraver son cas. Vu que pendant sa fouille corporelle, il est découvert sur lui un pistolet automatique, plusieurs munitions mais aussi, une quantité non négligeable de drogue.

Lire aussi:   Sangouiné : Pour ne pas payer sa dette, il provoque une bagarre et tabasse un planteur

A relire: Abengourou : Un faux officier des Douanes arrêté ; des douaniers au nombre de ses nombreuses victimes

Conduit au poste où il est interrogé, le mis en cause vide son sac. Il reconnaît qu’il n’a jamais fait partie des effectifs des Douanes ivoiriennes, en dépit de la carte professionnelle de ce corps de métier, trouvée en sa possession. N’Doua Roger Ehouman d’expliquer qu’il n’est, en réalité, qu’un vulgaire arnaqueur et que le titre de douanier qu’il n’hésite pas à brandir souvent, lui permet de mieux mener ses activités peu recommandables. Cela avec l’avantage à la fois d’intimider et de mettre en confiance, ses nombreuses victimes.

Lire aussi:   Dabou: Un planteur tué par des abeilles

Lorsque les éléments de la cellule anti-drogue poussent plus loin leurs investigations, ils découvrent que leur prise a déjà eu à séjourner à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Mais nos sources ne précisent rien des causes de ce passage dans le milieu carcéral.

Notons que le suspect devrait bientôt être mis à la disposition de la justice, à Toumodi, où il aura assurément à répondre de plusieurs chefs d’accusation. Notamment, ‘’faux et usage de faux, usurpation de titre, escroquerie’’. Mais aussi et surtout, ‘’détention illégale d’arme à feu, de munitions et de drogue’’. Il va éclairer sur ce qu’il fait exactement avec pistolet et les munitions.

Lire aussi:   Affaire "un camion écrase 2 motocyclistes à Cocody" : De graves révélations faites sur les victimes

Camille SIABA (Correspondant régional)

 

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook