Home Faits divers Williamsville : Un petit garçon boit du lait, s’écroule et meurt dans...

Williamsville : Un petit garçon boit du lait, s’écroule et meurt dans la rue

Nous sommes le mardi 21 mai 2019 et ce jour-là, expliquent nos sources, le jeune garçon du nom de Fataï Wasiu, ressortissant nigérian de 15 ans, parti du domicile familial, à Adjamé-Agban, se retrouve au sous-quartier « Sodeci » à Williamsville. Est-il ici pour rendre visite à des amis ? Nos sources ne nous éclairent pas sur cette question.

Toutefois, il revient que l’adolescent, vêtu d’un pantalon Jeans surmonté d’un tee-shirt noir, s’achète dans une boutique juste à côté, une petite bouteille de boisson gazeuse.

Mais alors qu’il poursuit tranquillement son chemin, le gosse, apparemment en pleine forme quelques instants avant, est pris de malaise. Ne pouvant avancer, il s’assied à même le sol et s’adosse à une table.

Lire aussi:   Elle livre sa fille handicapée à des violeurs en échange de drogue

Ce qui arrive au petit garçon, n’échappe pas à S.B, un habitant du quartier. L’homme approche pour s’enquérir de l’état du gamin. Ce dernier dit souffrir d’une forte douleur au niveau du cœur. S.B qui croit alors atténuer son mal, court acheter deux petites boîtes de lait qu’il propose à Fataï Wasiu de boire. Ce que fait le jeune garçon qui consomme le contenu des deux boites de lait.

Mais au lieu de l’effet escompté qui est de voir le gamin se remettre sur pied et reprendre son chemin, ce dernier, cette fois, n’arrive même plus à s’adosser à la table. Il s’écroule carrément à même le sol et se met aussitôt à vomir du sang en abondance.

Lire aussi:   Adjamé : Des chauffeurs de gbaka organisent un rallye sur l’autoroute et provoquent un accident

S.B, affolé par la dégradation soudaine de l’état du jeune garçon, n’aura même plus le temps de faire évacuer ce dernier à l’hôpital, quand le pire arrive. Couché, en effet, sur le ventre, Fataï Wasiu rend l’âme.

La police, aussitôt saisie, se rend sur les lieux de la malheureuse scène, en compagnie d’un médecin qui atteste du décès du jeune homme.

Peu après, grâce à des contacts téléphoniques trouvés sur le défunt, son père est alerté. Le pauvre fonce sur les lieux et tombe sur la terrible situation, avec le corps sans vie de son petit garçon, qui traîne là, dans une mare de sang, vomi par ce dernier. Après le constat d’usage effectué par les agents de police, le cadavre est enlevé et déposé à la morgue.

Lire aussi:   Treichville/ Drame à l'hôtel: Un homme tué d'une crise d'Avc en pleins ébats sexuels

Mais de quoi le pauvre garçon peut-il mourir subitement ? C’est la question que l’entourage de l’infortuné jeune homme se pose. Des praticiens sont sans doute les seuls à pouvoir répondre à cette question.

KIKIE Ahou Nazaire

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here