Home Faits divers Vridi : Un apprenti-chauffeur écrase son patron avec leur camion

Vridi : Un apprenti-chauffeur écrase son patron avec leur camion

Selon les informations données par nos sources, quelques jours avant ce drame, L. René, 36 ans, apprenti-, et son patron Moussa Fanny arrivent de Boundiali, localité de la région de la Bagoué, où ils résident. A bord de leur camion immatriculé 9058 HH 03, pour la cabine et 5725 FX 03, pour la remorque, ils rentrent directement à Vridi. Dans cette Zone industrielle, ils doivent faire le plein de marchandises, et retourner avec de nouveau à Boundiali, pour le compte de commerçants.

Toujours, selon nos sources, plus tard, soit le jeudi 11 octobre 2018, en plein midi, la marchandise en question doit être chargée à bord du mastodonte. Et dans le but de mener cette opération, il faut bien garer le camion dans une position idoine. Et pour le faire, Moussa Fanny, le chauffeur titulaire, passe le volant à son apprenti qui, à 36 ans, a assez d’expérience pour qu’on lui confie une telle tâche, aussi « mineure ». Vu d’ailleurs que ce n’est pas la première fois qu’il est sollicité à le faire.

Lire aussi:   Bouaflé : Un corps sans vie, retrouvé dans un champ à N’douffoukankro

A relire: Yopougon : Un apprenti se tue en tentant de s’agripper au gbaka en marche de son patron

Voilà donc L. René à la direction du « balaise ». Il appuie sur le champignon et fait « brailler » le moteur du camion, pour démontrer sa maîtrise de la « machine ». Mais, sans qu’on n’y comprenne quoi que ce soit, voilà le mastodonte lancé soudainement dans une marche arrière. Et à vive allure. Au même moment, son pauvre patron se retrouve derrière leur camion. L’infortuné n’a pas le temps de s’échapper. L. Réné happe son patron avec l’arrière du véhicule et va violemment le coincer contre un autre camion. L’écrasant littéralement. La mort de Moussa Fanny intervient, toute de suite, après une brève agonie.

Lire aussi:   Yopougon : Six hommes armés vandalisent l'administration d'un établissement scolaire

Alerté par les cris des nombreux témoins de la terrible scène, l’apprenti-chauffeur qui vient voir les dégâts, est comme fou. Il court dans tous les sens. Finalement il est maîtrisé.

Informés, des éléments du commissariat de police du 5ème arrondissement arrivent sur les lieux. Ils effectuent le constat d’usage et ouvrent une enquête, en vue de comprendre les circonstances exactes, de cet accident mortel de voiture. Et pour cela, notent nos sources, l’apprenti-chauffeur à la base du drame est interpellé, notamment pour être entendu.

Lire aussi:   Il signale la disparition de sa femme enceinte et de ses enfants à la télé, avant d'avouer les avoir tuées

En attendant tout l’éclairage, le corps sans vie de Moussa Fanny est enlevé et déposé à la morgue du Centre hospitalier universitaire de Treichville.

 

Madeleine TANOU

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook