Home Faits divers Vol à la bijouterie Asseko Oro, attaques des magasins King Cash :...

Vol à la bijouterie Asseko Oro, attaques des magasins King Cash : Plusieurs bandits appréhendés, le chef du gang en fuite

Le commissaire divisionnaire, Elloh Raymond, directeur de la police criminelle et ses éléments ont fait un excellent travail en appréhendant plusieurs membres du gang qui a attaqué, le jeudi 22 novembre 2018, la bijouterie Asseké Oro sise à Cocody Saint Jean. Par cette prise, ils ont fait d’une pierre deux coups puisqu’ils démantèlent ainsi le gang qui sévit dans les magasins King Cash et Cdci.

On se souvient que le 22 novembre dernier, à 11h30, 3 individus armés de pistolets se sont introduits à la bijouterie susmentionnée. Et sous la menace de leurs armes, ils ont maitrisé le personnel avant d’emporter des bijoux de valeur estimés à plus de 100 millions de francs cfa, ainsi que la somme de 4 millions francs cfa en espèce.

Suite à la plainte de la victime, le même jour à la police criminelle, une enquête a été ouverte. Et exploitant une information, les fins limiers de la police criminelle ont pu localiser un membre du gang à Korhogo. Il s’agit de Djè Konan Aristide, un jeune ivoirien de 23 ans. « Sur instruction du directeur général de la police nationale, nous nous sommes rendus à Korhogo pour essayer de mener des investigations au sein même de la localité. C’est comme ça qu’on a pu interpeller un des bandits qui a pris part effectivement à l’attaque. Puisque la bijouterie était dotée de système de vidéosurveillance. A partir de la vidéo, on a pu voir les individus qui ont pris part à l’attaque. Celui qui a été interpellé à Korhogo faisait bel et bien partie des individus qui ont pris part à l’attaque de la bijouterie. Il dit que le jour des faits, il était en veste. La perquisition a permis de retrouver la veste qu’il avait portée. », a indiqué le directeur de la police criminelle.

Lire aussi:   Tanda : Une mère et sa fille fournissent de la drogue aux orpailleurs clandestins

Après l’interpellation de Djè Konan au domicile duquel, la police a découvert plusieurs bijoux et la somme de 3 380 000 francs cfa, le bandit a balancé le reste des membres du gang et leurs différents complices. Sous sa conduite, le nommé Traoré Oumar, un Ivoirien de 39 ans, membre du gang, est à son tour interpellé. Il avait en sa possession plusieurs minutions et les 3 pistolets ayant servi au braquage de la bijouterie.

Poursuivant son enquête, la direction de la police criminelle a été informée de ce que certains membres du gang jouissaient des biens mal acquis à Samatiguila. La mission de la police dans cette localité s’avère fructueuse. Diaby Sekou Mohamed, le frère cadet du chef de gang (Diaby Mamadou) et complice de ce dernier est également interpellé et conduit à Abidjan.

Lire aussi:   Guibéroua : Un homme armé interpellé dans le village de Blé Goudé par la police

Par la suite, recoupant les informations, les enquêteurs ont mis la main sur le nommé Moustapha Oucha, un bijoutier de nationalité nigérienne, chez qui les bandits sont allés fondre la majorité des bijoux volés. Si le chef de gang est en fuite, l’enquête relative au vol à main armée à la bijouterie Asseké Oro a permis d’interpeller 6 individus, saisir 3 pistolets automatiques et 18 minutions, retrouver plusieurs bijoux dont certains proviennent de la bijouterie Asseké Oro, la somme de 3 380 000 francs cfa et saisir 3 véhicules.

Le commissaire divisionnaire Elloh Raymond a précisé que ce gang a, à son actif, plusieurs vols à main armée. Les magasins King Cash et Cdci sont leurs cibles préférées. Ils ont ainsi semé la désolation dans ceux situés au grand carrefour de Koumassi, Dabou, Yopougon (Palais de justice), Yopougon Toit-Rouge, Riviera et Cdci de Banco 2.

Lire aussi:   Affaire: « Un jeune homme trouve la mort en sauvant son frère et sa petite amie » : Ipoté Djaté Alexis (père du défunt Ipoté Williams) parle de la mort de son fils et livre un témoignage émouvant

Dans leurs déclarations, les mauvais garçons ont indiqué avoir commis un vol à main armée au préjudice d’un acheteur de produits à Soubré et attaqué un domicile à Yopougon Azito. « Si vous avez remarqué, depuis un certain moment, il n’y a plus d’attaque de King Cash ni de magasin Cdci. On a pu faire d’une pierre deux coups. En même temps qu’on prend les gens qui ont opéré au niveau de la bijouterie Asseké Oro, on démantèle en même temps le gang qui sévit dans les magasins King Cash et Cdci. », a souligné Elloh Raymond à qui le prix d’excellence du meilleur policier de l’année 2018 a été décerné. Il a promis poursuivre le travail et faire tout pour mettre la main sur le reste du gang.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here