HomeFaits diversViol: Une fillette de 12 ans violée par un marabout

Viol: Une fillette de 12 ans violée par un marabout

Viol: Une fillette de 12 ans violée par un marabout
Viol: Une fillette de 12 ans violée par un marabout

Les viols sur mineures continuent de plus toujours dans la région administrative de Labé. Le dernier cas en date s’est produit dans la soirée du vendredi, 25 décembre dernier, dans la sous-préfecture de Tangaly, préfecture de Tougué. Mais ce cas n’a été rendu public que ce lundi 28 décembre.

Selon nos informations, c’est un marabout guérisseur traditionnel du nom de Thierno Hassimiou, originaire de Bassara dans Koubia qui est accusé dans ce viol sur cette fille qu’est d’ailleurs l’une de ses patientes.

Sur les circonstances de ce viol, un membre de la famille de la victime témoigne.

« C’est la fille de ma sœur qui était malade et nous l’avons envoyé à Labé. Durant 4 mois, on y était mais malheureusement, elle n’a pas recouvert sa santé. Donc nous avons décidé de la ramener au village pour chercher les médicaments traditionnels. Le vendredi dernier, un marabout guérisseur traditionnel qui est à Korfo, du nom de Thierno Hassimiou, originaire de Bassara dans Koubia a eu vent de la situation de notre malade. Il est venu à notre rencontre pour nous dire qu’il peut la soigner. Pour le faire, on doit lui payer un prix équivalent à 3 moutons et que chaque mouton coûte 900 mille francs guinéens. Donc en tout 2 700 000. Ils ont convenu qu’il va la soigner et que lorsqu’elle sera guérie, la famille va le payer l‘argent. Mais il était question de l’amener chez lui à Fatako. Sur le chemin et arriver à Kontel, ceux qui les accompagnaient m’ont appelé pour me dire que le marabout a introduit la malade dans une chambre pour dit-il, la lavée avec des médicaments qu’il a préparés pour sa mère. Histoire de la protéger de la maladie de cette dernière. C’est une fille de 12 ans qui fait la 5è année à Tangaly. Dès que la fille est rentrée dans la chambre, il a fermé la porte et il a violé la fille. C’est ainsi que j’ai sommé les autres de mettre main sur lui et c’est ce qui fut fait. Nous l’avons gardé là-bas et la même nuit, la garde communale est venue et nous l’avons mis à leur disposition. Dans la foulée, il a été mis dans les mains de la gendarmerie de Tougué et la victime a été entendue, Des visites ont été faites et ce son des visites qui ont confirmé qu’elle a été violée », explique Elhadj Mouctar Woudy Diallo,

Lire aussi:   Elle étouffe à mort une fillette de 8 mois : «Je déteste cette petite pute»

Aux dernières nouvelles, on apprend que l’affaire se trouve toujours dans les mains de la gendarmerie de Tougué.