HomeFaits diversViol et séquestration d’une fille de 14 ans : Boubacar Bah écope...

Viol et séquestration d’une fille de 14 ans : Boubacar Bah écope de 15 ans de réclusion criminelle

Viol et séquestration d’une fille de 14 ans : Boubacar Bah écope de 15 ans de réclusion criminelle
Viol et séquestration d’une fille de 14 ans : Boubacar Bah écope de 15 ans de réclusion criminelle

Le tribunal criminel de Dixinn a rendu le lundi dernier, 04 janvier 2021, son verdict dans l’affaire du viol et de séquestration d’une fille âgée de 14 ans à Foulamadina (un quartier de la commune de Ratoma). Cette juridiction de première instance a reconnu l’accusé, Boubacar Bah alias Jordan, coupable des faits mis à sa charge et l’a condamné à 15 ans de réclusion criminelle, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

C’est la fin d’un procès qui aura duré près d’une année en première instance pour Boubacar Bah. Mais, aussi la fin d’une détention préventive qui a duré plus de trois ans pour ce jeune chauffeur qui était poursuivi pour le viol et la séquestration d’une mineure de 14 ans. Il aurait commis ces faits en juin 2017 au quartier Foulamadina (dans la commune de Ratoma). Il aurait séquestré sa victime pendant 9 jours dans la chambre d’un de ses amis.

Lire aussi:   Une femme sort nue d’un hôtel en fuyant son amant « sataniste » (Vidéo)

Mais, durant tout le temps de son procès, Boubacar Bah a rejeté en bloc les accusations portées contre lui dans l’ordonnance de renvoi qui l’a conduit devant le tribunal criminel de Dixinn. Cependant, dans sa déposition à la barre, ce chauffeur a reconnu avoir eu des relations sexuelles consenties avec sa présumé victime.

« J’ai trouvé la fille à 23 heures, elle était assise au marché de Foulamadina. Quand je l’ai abordé, elle m’a fait savoir qu’elle était venue chez ses parents, mais elle n’arrive pas à retrouver les lieux. C’est ainsi que je lui ai proposé de venir passer la nuit chez mon petit. Nous sommes allés dans la chambre de mon petit Souleymane. Avec son consentement, j’ai entretenu des relations sexuelles avec elle. Elle n’a pas résisté et elle n’a pas crié. Elle était consentante… J’ai dit à Souleymane de laisser la fille rentrée chez elle le matin. Il a refusé que la fille rentre chez elle. Comme je n’ai pas eu le temps de revenir le lendemain, j’ai demandé mon petit Souleymane s’il a libéré la fille. Il m’a dit oui, la fille est déjà rentrée. Je ne savais pas qu’elle était séquestrée tout ce temps par Souleymane et je n’ai fait aucune manœuvre pour séquestrer cette fille » avait-il expliqué devant le juge audiencier.

Lire aussi:   Laye Condé "Anaconda" enceinte sa cousine âgée de 12 ans et demande... "pardon"

Mais, cette déposition de Boubacar Bah était diamétralement opposée aux déclarations de sa victime consignées dans l’ordonnance de renvoi qui a été lu devant le tribunal.

« Boubacar Bah dit alias Jordan a déshabillé avec force la fille mineure avant de la pénétrer sexuellement avec violence et contrainte. Après cet acte, elle a été séquestrée pendant 9 jours par Boubacar Bah et son petit Souleymane qui est en fuite » a entre autres lu le greffier Abdourahmane Diallo.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Un homme de 60 ans accusé du viol de 6 enfants, voici les faits allégués

Dans ses réquisitions, le procureur avait demandé de retenir Boubacar Bah alias Jordan dans les liens de la culpabilité de viol et de le condamnant à 15 ans de réclusion criminelle.

Finalement, ce lundi 4 janvier 2021, le tribunal a rendu sa décision dans cette affaire. Et, il a condamné Boubacar Bah à 15 ans de réclusion criminelle. Le tribunal a également condamné Souleymane par défaut à 20 ans de réclusion criminelle et décerné un mandat d’arrêt à son encontre.