HomeFaits diversVidéo: jouant le rôle de Jésus à l’église, il quitte la scène...

Vidéo: jouant le rôle de Jésus à l’église, il quitte la scène en colère après avoir été fouetté trop fort

Vidéo: jouant le rôle de Jésus à l’église, il quitte la scène en colère après avoir été fouetté trop fort
Vidéo: jouant le rôle de Jésus à l’église, il quitte la scène en colère après avoir été fouetté trop fort

Nous sommes à nouveau dans la saison de Pâques – et comme vous le savez tous, c’est pendant cette période de l’année que des incidents sont parfois enregistrés par les églises au moment de commémorer la crucifixion de Jésus, puisque c’est le point des festivités.

Dans des moments comme ceux-ci, de nombreuses églises utilisent le théâtre pour reconstituer l’histoire de Jésus telle qu’elle est racontée dans la Bible.

Lire aussi:   Duekoué : « Un enfant serpent » retrouvé vivant dans un tombeau

Mais dans une une église le scénario s’est terminé sans cérémonie après que l’homme agissant en tant que le Christ ait quitté la scène dans une colère noire.

Dans une vidéo, l’homme était vêtu d’une soutane blanche et portait une croix sur le dos pendant qu’un autre homme agissant en tant que soldat lui donnait des coups de fouet.  L’un des coups de fouet qui s’est avéré trop violent pour l’acteur, on l’a entendu crier « Jésus ». Il s’est retourné pour faire face au «soldat» et lui a demandé s’il voulait mettre fin à ses jours avant l’heure et l’église a éclaté de rire.

Lire aussi:   Décès d'Amadou Gon, Chris Yapi en colère, Bakayoko a réussi son pari (vidéo)

Il a ensuite laissé tomber la croix et est parti en colère en disant: « Je ne vais pas recommencer. » 

On ne sait pas encore où exactement l’incident drôle s’est produit et l’église dans laquelle il s’est produit, mais la vidéo est virale sur les réseaux sociaux depuis le début de Pâques.

Regardez la vidéo hilarante ci-dessous…

https://www.instagram.com/reel/CNLZNJzJIKA/?igshid=31k2wuk5hxs7

En 2013, un avocat kényan a cherché à obtenir justice pour Jésus-Christ, en faisant valoir que le procès et la crucifixion de Jésus, il y a plus de 2 000 ans, étaient illégaux.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/Il écope de cinq ans de prison ferme pour pratique de sorcellerie à Danané