Home Faits divers UNE VILLE DE NOUVELLE-ZÉLANDE VEUT INTERDIRE LES CHATS

UNE VILLE DE NOUVELLE-ZÉLANDE VEUT INTERDIRE LES CHATS

Les chats domestiques bannis d’un village entier ? C’est la mesure radicale qu’envisage la municipalité d’Omaui, dans le Sud du pays, pour protéger les espèces, notamment les oiseaux, qu’abrite la réserve naturelle proche.

Car les chats ont tendance à s’y aventurer pour chasser. Le plan proposé par l’administration locale consisterait ainsi à recenser et stériliser tous les chats domestiques du pays, et de leur implanter une puce électronique. Et lorsqu’un chat domestique mourrait, ses propriétaires n’auraient pas le droit d’en adopter un autre, comme le rapporte le Guardian. 

Lire aussi:   Treichville : Un participant au congrès d'Eckankar trouve la mort

« Nous ne détestons pas les chats, a expliqué un membre de l’administration locale. Nous voulons juste préserver la riche faune sauvage qu’abrite la réserve naturelle voisine. »

Mais si les oiseaux bénéficieraient de la disparition des chats, leur absence pourrait poser d’autre problèmes. Les rongeurs pullulent en effet dans la région, et la présence des félins permet d’en limiter le nombre.

Les responsables locaux doivent se réunir le 23 octobre prochain pour décider ou non d’appliquer la mesure. 

Lire aussi:   Vavoua : Un enseignant abattu, ses meurtriers présumés arrêtés

Auteur: Web-News

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site IMatin

 

Commentaires Facebook