HomeFaits diversUne jet-setteuse se suicide en sautant de son appartement avec son bébé...

Une jet-setteuse se suicide en sautant de son appartement avec son bébé dans les bras

Une jet-setteuse se suicide en sautant de son appartement avec son bébé dans les bras
Une jet-setteuse se suicide en sautant de son appartement avec son bébé dans les bras

Une mondaine américano-chinoise est morte à Hong Kong après avoir sauté nue de son appartement en portant sa fille de cinq mois dans ses bras. Elle souffrait de dépression post natale.

C’est un véritable drame qui s’est déroulé dans les rues de Hong Kong. Il y a quelques jours, le corps d’une jeune femme de 34 ans et celui de son bébé de cinq mois ont été retrouvés au pied d’un immeuble. « La police enquête sur la chute d’une personne à Yau Ma Tei hier (6 janvier) dans lequel une femme de 34 ans du continent et sa fille de cinq mois sont décédées, a annoncé la police dans un communiqué. Les agents de police sont arrivés sur les lieux et la femme et la petite fille ont été déclarées mortes. Après une enquête préliminaire des agents, on pense que les deux sont tombés après avoir sauté. » D’après les informations des médias locaux, la victime serait Lili Luo, une jeune mondaine americano-chinoise. Selon les autorités, aucune note n’a pas été sur les lieux du drame mais la jet-setteuse se serait suicidée en sautant de son appartement avec sa petite fille de cinq mois dans les bras.

Lire aussi:   Riviera/ Drame: Un jeune homme se suicide en se pendant en plein commissariat de police

Maman célibataire, elle se serait suicidée après avoir souffert de dépression postnatale, a rapporté le journal hongkongais Ming Pao. Fille unique d’une mère magnat de l’immobilier propriétaire de plusieurs projets de développement de luxe en Chine, elle a vécu une vie de jetsetteuse dans le monde entier. Sur son compte Instagram, elle partageait de nombreux clichés de ses voyages mais aussi de ses rencontres, notamment avec Hillary Clinton ou encore Rita Ora. Quelques jours avant de sauter nue de son appartement, elle avait partagé un tendre cliché pour célébrer le 100e jour de sa petite fille. « C’est la manière de Dieu de me donner une perspective sur la vie. Merci d’être venue dans ma vie ma fille bien-aimée », écrivait-elle en légende.

Lire aussi:   Un jeu sexuel avec un chargeur de téléphone vire au cauchemar

Lili Luo était la fille unique de Luo Lin, le président de Jinlin Real Estate dans la métropole chinoise du sud-ouest de Chengdu, qui possède plusieurs projets de développement de luxe à travers le pays. Son père serait issu d’une famille de docteurs pratiquant la médecine traditionnelle chinoise depuis six générations. Née à Chengdu, Lili Luo a déménagé à Hong Kong à l’âge de quatre ans avant de quitter l’Asie pour étudier en Australie et aux États-Unis. Selon les médias locaux, elle parlait couramment l’anglais et qu’elle a travaillé comme traductrice pour sa mère avant de fonder sa propre entreprise en 2014. A l’âge de 28 ans, elle a lancé sa société la plus prospère, TriBeluga, spécialisée dans le soutien aux entrepreneurs en herbe en Chine, en Corée du Sud et aux États-Unis. Dans son communiqué, la police a expliqué qu’une autopsie sera pratiquée et qu’une enquête avait été ouverte.

Lire aussi:   Sa tête gonfle après une coloration pour cheveux : la jeune femme frôle la mort